vendredi 26 mai 2017

Les affaires reprennent ?

Le soldat Bayrou, devenu Garde des Sceaux, mis en examen pour une histoire de diffamation, a été mis en difficulté vu son habituelle rigidité sur la morale. On ne manquera pas de penser que la morale fait bien souvent partie du discours de gens qui ont du mal à se l'appliquer à eux-mêmes.



La présidentielle a été largement entâchée de dérives causées par le manque de moralité de personnes qui n'ont eu de cesse d'en asséner l'obligation pour les autres. Le soldat Bayrou est un brave homme. Il est difficile de lui appliquer l'épithète de calculateur sans état d'âme, vu la difficulté qu'il a toujours montré à faire de bons calculs !

Le Garde des Sceaux est rappelé à l'ordre par une partie de la classe politique, au sujet de Richard Ferrand, dont les maladresses à titre privé font râler un peu tout le monde. Richard Ferrand a t-il pratiqué le népotisme familial ?

Il semble bien que la pratique d'une culture très personnelle de la gestion de biens sociaux lui soit attribuable. Sans doute pas coupable puisque cette fois-ci il ne s'agit que d'affaires privées.

 Et contrairement à d'autres cas récents, la Justice n'a pas montré d'empressement à s'occuper de connaître les détails de tout ça. Luc Carvounas, met en doute le fait que l'affaire Ferrand soit totalement une affaire privée. Ce en quoi il a probablement raison, vu le contexte de l'affaire en question.


Un centre d'accueil des Mutuelles de Bretagne est-il un projet financé sur la seule base de ressources privées, ou bien y a t-il eu conjointement des fonds publics associés au projet qui a permi à Richard Ferrand d'acquérir un bien immobilier sans dépenser un sou ?


Luc Carvounas met en jeu la promesse faite par François Bayrou de transparence absolue au plus haut niveau de l'Etat. Luc Carvounas, qui a été un soutien de Manuel Valls et un déçu de la Belle Alliance Populaire, a aussi sans doute été un peu déçu de l'accueil proposé à l'apatride Valls sur les terres de La République en marche!. On n'aime pas les réfugiés politiques chez les marcheurs ?




Nous avons passé la période de grâce de cette élection présidentielle. Le joli Président de la République finira sans doute par s'énerver un peu, car les législatives sont proches et tout ce qui peut faire vibrer les murs d'un sanctuaire macroniste ... ne doit pas être bienvenu.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire agressif et raciste sera enlevé, mais des dialogues constructifs sont les bienvenus

La condition des sexes ou le malentendu relationnel

Je suis un homme. Mais avec un drapeau blanc. Je ne viens pas porter un quelconque jugement sur le phénomène des hashtags récents dénonçant...

Rechercher dans ce blog

Mentions

La Voix des Semeurs est membre du Réseau

"Semeurs Citoyens"




Les avis exprimés par les différents contributeurs varient et sont de la seule responsabilité de leurs auteurs mais respectent les principes républicains de la Constitution Française, ainsi que la Loi sur la Liberté de la presse du 29 Juillet 1881.

Notre ligne éditoriale humaniste et utopiste fait admettre dans notre sein une pluralité d'opinions et non une ligne stricte imposée par la rédaction.

Aussi des nuances d'opinion se retrouvent dans les contributeurs et auteurs, et cette pluralité est encouragée dans notre réseau.

Google+ Followers