dimanche 4 juin 2017

Benoit et les enfants :Hymne à l'#Hamon




" L' Himalaya, à côté du gros chantier qu'attend Benoît pour reconstruire la gauche, c'est une balade digestive avec pépé et mémé au Parc de Sceaux... fin mai, début juin. Faut-être lucide ! "

 Ainsi parla papa face au transistor, en écoutant notre Benoît sur Inter.
Mon papa y dit qu'on a besoin de Benoît et de Piketty qu'était  premier de la classe en math et de Jadot, plus glandeur, qu'était premier aussi, mais en sport de plein air !
 Il a besoin d'être au grand et bon air, Jadot !
C'est la bande à Benoît qu'y dit papa !
Que des bons gars, rajoute maman !


 Faut dire, chez nous on l'aime bien. On l'appelle notre Benoît !



Tout a commencé quand Valls, dans le poste a annoncé que finalement et que tout compte fait il ne soutiendrait pas notre Benoît et qu'il en avait rien à foutre de sa signature, et de sa parole et de tout ça et que le socialisme ça commençait à sérieusement le faire chier... et tout ça et que notre Benoît, c'était pas le sien et tout ça ! Papa d'un coup alors qu'il  mangeait tranquille une chips devant l'écran, est devenu tout violacé en écoutant le sanguin torero..., la chips lui est restée en travers de la gorge !

" Y va s'étouffer, y va s'étouffer ", criait maman en courant à la cuisine chercher un verre d'eau ! " Y va s'étouffer ",  criais-je, à mon tour en courant derrière maman. Bon finalement Papa s'est pas étouffé. " Ah, les salauds ! ", furent les premiers mots de sa renaissance. On était content, on avait retrouvé papa.

Papa aime bien parler politique. Y dit que la politique, c'est vachement important ! Y dit que c'est pas parce que y 'a un pelé et deux tondus qui font les poches de l'État dans les couloirs de l'assemblée pendant la récréation que ce sont tous des voleurs, pourris et compagnies . Y dit que les politiques ont  réellement le pouvoir de changer nos vies. Y dit que le droit à la la retraite à 62 ans ou à 65, c'est pas la même chose, surtout quand tu en as 58 et que t'as plus de boulot ! Décider d'interdire ou pas des produits toxiques qui rongent nos intestins jusqu'à l'os quand on les bouffe, c'est pas la même chose. Que chaque loi votée a des conséquences ou bénéfiques ou dramatiques.

Benoît y regarde la vie des gens et y demande à Piketty de mettre des chiffres dans le bon ordre derrière les gens, pour que la vie soit meilleure.
Les autres y font le contraire : Y regardent la vie merveilleuse des chiffres, et pis y te collent par paquet de dix, content ou pas,  des gens en rangs serrés derrière... pas une virgule ne doit dépasser ! Les chiffres d'abord, les femmes et les enfants après ! C'est à la louche, la différence entre la droite et la gauche me dit papa. A la louche et grosso modo, rajoute-t-il !

Hier, j'ai accompagné papa au meeting de Benoît qui soutenait Dufflot à Belleville. C'était dans une cour d'école ! Normal, me dit papa, c'est le président de demain des enfants de moins de 10 ans, d'aujourd'hui ! Papa y disait qu'il y allait pour soutenir Dufflot, en fait, moi je le sais, avec maman on en a causé dans la cuisine et elle était d'accord : Y voulait surtout voir Benoît ! Quand je lui ai dit ça, j'ai bien senti que ça l'énervait  un peu dans les coins. J'ai pas insisté ! " Tu comprends Pierrot, Hamon, il a un beau et un bon programme qui nous redonne de l'espoir et aussi la fierté d'être de gauche. Et notre espoir, notre confiance, notre affection, et notre fierté, c'est de l'énergie durable qu'on va refiler à Benoît pour son gros chantier de gauche. Il va en avoir besoin de nos soutiens après la raclée que ses petits camarades de la lutte des classes lui ont foutue aux présidentielles.

Parce que tu sais Pierrot, Benoît aux primaires, il avait marqué un putain de beau but, qui avait surpris tout le monde. À la seconde mi-temps, toute son équipe l'a plaqué pour lui piquer la balle. Y voulaient pas qu'il transforme l'essai et qu'il détruise ce qu'ils avaient consciencieusement détruit. Ils tenaient à leur destruction... ! À 20 contre 1,  il avait aucune chance notre Benoît ! Pas de sa faute. Qu'est-ce que tu peux faire quand t'as un Sapin assis sur toi, un Valls qui te tient les chevilles, un Le Drian qui te tord le bras et le capitaine de l'équipe qui bat des cils pour celui qui a trahi au lieu de soutenir celui qui a affronté ? Il est rentré à la maison dans un état, le Benoît  !  Des bleus partout et son tee-shirt rose et vert tout crotté !

Mais tu sais Pierrot, je soutiens Hamon parce que c'est un bagarreur... pas un petit teigneux de cour de récré qui veut casser la gueule à tout le monde pour imposer sa propre loi. Non, lui il aime se bagarrer pour des idées, de belles idées.
 Et puis tu vois Pierrot, j'ai vu sur Facebook une petite vidéo amateur montrant Benoït sortir de sa bagnole au pied d'une cité. Plein de jeunes le reconnaissent  et commencent à s'agiter joyeusement autour de lui ! Il a pas trouvé que ça manquait de white, de blancos ici, il a pas dit " allez, ça suffit maintenant rentrez chez vous sinon on va vous traiter de sauvages " il a pas parlé de Karcher, il a rigolé avec eux  en leur disant un truc en wolof... alors là c'était l'explosion de joie ! Au pied de la cité, Benoît, il a vu des citoyens... rien d'autre que des citoyens.

Il faut soutenir Hamon, mon Pierrot,  pour qu'après le temps des cerises, revienne avec Jadot le goût des tomates. On va lui trouver un slogan à Benoît ! Alors, réfléchis avec moi :

Macron, c'est en marche.
Mélenchon, c'est au pas...
Et Hamon, c'est quoi, Pierrot ? "
Hamon du tac au tac que je lui ai répondu : Hamon c'est… à fond les ballons ! 

Bravo Pierrot ! Ça, c'est du slogan!
Ça m'a rapporté 3 carambars et 2 sucettes. J'te jure, j'aime parler politique avec papa.



Contributeur: Patrice Gree
Illustrations: Carte 1 et 3 Michet Thomat , carte 2 Germaine Bouret

5 commentaires:

  1. Un article qui fait du bien, humour, bonne humeur, pour démarrer la journée avec le sourire! Merci Patrice !

    RépondreSupprimer
  2. Super Patrice: Y a du Pennac la dessous!!!! Et sur le fond, ben, j' aurais pu l' écrire!!! C'est pour ça 😉 que c'est du lourd le Benoit!! Parce qu'il nous a remué les tripes, a décongelé notre citoyenneté: Trop tard pour la recongeler!!

    RépondreSupprimer
  3. Juste: j'adore comment ce billet est écrit! Après la forme il y a le fond: tellement vrai...

    RépondreSupprimer
  4. bonjour
    j etais desoléee de ne plus recevoir d information sur Benoit celui qui nous a redonne espoir en l etre humain et cette société
    il faut continuer le mouvement qui nous a tous rassemblés le chemin sera juste un peu plus long mais "seul on va plus vite, mais ensemble, on va plus loin
    merci de ne plus me laisser s

    RépondreSupprimer
  5. JE VEUX FAIRE PARTIE DE L AVENTURE SYLVIE

    RépondreSupprimer

Tout commentaire agressif et raciste sera enlevé, mais des dialogues constructifs sont les bienvenus

Place du travail

Place du travail En cette période de manifestation sociale, conséquence d'une ordonnance pour le moins controversée, je me s...

Rechercher dans ce blog

Mentions

La Voix des Semeurs est membre du Réseau

"Semeurs Citoyens"




Les avis exprimés par les différents contributeurs varient et sont de la seule responsabilité de leurs auteurs mais respectent les principes républicains de la Constitution Française, ainsi que la Loi sur la Liberté de la presse du 29 Juillet 1881.

Notre ligne éditoriale humaniste et utopiste fait admettre dans notre sein une pluralité d'opinions et non une ligne stricte imposée par la rédaction.

Aussi des nuances d'opinion se retrouvent dans les contributeurs et auteurs, et cette pluralité est encouragée dans notre réseau.

Google+ Followers