lundi 19 juin 2017

Les politiques au tableau ...d'art - Episode 4 - Benoit HAMON

Les politiques au tableau… d’art !
Et si les œuvres d’art pouvaient parler, qu’auraient elles à nous dire ?
Nous allons nous amuser ici à associer quatre œuvres universellement connues, muettes mais instigatrices d’émotions et de sentiments à quatre ténors politiques plus loquaces que taiseux.


-4-
Benoît Hamon : Le rêve – Henri ROUSSEAU




Cette jungle de Henri ROUSSEAU est une huile sur toile peinte en 1910 actuellement conservée au grand MoMA (Museum of Modern Art) à New York.
Les jungles sont les thématiques les plus fécondes du peintre.
Moqué de son vivant pour la simplicité de ses œuvres par le public et les amateurs d’art plus conformistes, le travail d’Henri ROUSSEAU est aujourd’hui considéré comme crucial pour l’art naïf et a influencé de nombreux surréalistes. Issu d’une famille modeste, le Douanier Rousseau, surnommé ainsi parce qu’il travailla comme gardien à l’octroi de Paris, poste qu’il quittera à 40 ans pour s’adonner entièrement à son art, est un peintre autodidacte ce qui explique l’absence de perspective dans ses tableaux.
Cependant son attachement à l’exotisme, sa marginalité et sa naïveté, font de lui un génial précurseur qui a émancipé de la tradition académique les nouvelles générations d’artistes.
On distingue plus de vingt nuances de verts dans ce tableau qui est une sorte de billet d’avion offert pour passer à travers nos problèmes.
Car c’est bien cela la caractéristique de l’œuvre d’Henri ROUSSEAU, ses peintures font du bien. Il y a de la bonté, de l’altruisme, simplement le plaisir de donner à voyager à ceux qui sont privés de rêves.
Henri ROUSSEAU est un peintre modeste, un gentil rêveur, un sans grade, moqué, qui a réinventé la peinture moderne, comme Benoît HAMON c'est un frondeur, un humaniste, un doux utopiste, décrié, qui voudrait réinventer une nouvelle politique.
Il n’y a pas de naïveté ni d’amateurisme dans le futur désirable de HAMON, le programme est travaillé et adoubé par de grands économistes. Mais il est courageux et inventif, il tend vers un progrès social, écologique et démocratique, vers la bienveillance et l’humanisme. La politique de Benoît Hamon aspire à faire du bien aux gens avec un projet sensible et juste, comme Henri ROUSSEAU qui les enchante avec sa peinture onirique.

Tous deux, le peintre et l'homme politique bénéficient d’une empathie réelle.
Dans la toile "le rêve", on peut voir aussi une allégorie du 1er juillet à la prairie de Reuilly. Quand les graines jetées prendront vie, elle deviendra un jardin extraordinaire. On caressera les lotus et les fougères dans le froissement des feuilles et le froufrou des oiseaux. On y mangera les fruits juteux de sucre et de soleil de l’invincible été.
On demandera juste à ces dames de se couvrir davantage.
En attendant, les dernières élections ne vont nous laisser qu’un champ de ruines, mais il peut y avoir des fins plus gaies que d’autres, qui peuvent redessiner le futur comme le prouve la fin du très beau poème d’Apollinaire, qui sert d’épitaphe au tombeau du Douanier:
« … Que l’on se lève et qu’on choque les verres
Et que renaisse ici la française gaieté
Arrière noirs soucis, fuyez ô fronts sévères
Je bois à mon Rousseau, je bois à sa santé ! »



4 commentaires:

  1. J'ai beaucoup apprécié cette façon de parler politique à partir de tableaux. Quatre , c'est trop peu . 😉 Si vous pouviez continuer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre retour ! Oui je continuerai, bonne journée.

      Supprimer
  2. J'ai bien aimé le commentaire sur le douanier Rousseau et le parallèle avec Benoît Hamon. Je regrette qu'il n'aie pas eu de chance d'être compris mais je pense que son tour viendra: sachons attendre avec espoir
    Françoise Gilles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre commentaire, oui espérons ! Bonne journée !

      Supprimer

Tout commentaire agressif et raciste sera enlevé, mais des dialogues constructifs sont les bienvenus

Place du travail

Place du travail En cette période de manifestation sociale, conséquence d'une ordonnance pour le moins controversée, je me s...

Rechercher dans ce blog

Mentions

La Voix des Semeurs est membre du Réseau

"Semeurs Citoyens"




Les avis exprimés par les différents contributeurs varient et sont de la seule responsabilité de leurs auteurs mais respectent les principes républicains de la Constitution Française, ainsi que la Loi sur la Liberté de la presse du 29 Juillet 1881.

Notre ligne éditoriale humaniste et utopiste fait admettre dans notre sein une pluralité d'opinions et non une ligne stricte imposée par la rédaction.

Aussi des nuances d'opinion se retrouvent dans les contributeurs et auteurs, et cette pluralité est encouragée dans notre réseau.

Google+ Followers