samedi 17 juin 2017

Qu'ils aiment le vent, qu'ils récoltent la tempête !

Je suis inspiré par les mots de mon ami Pierrot ... prête-moi ta plume ... qui écrivait dans ses Chroniques de la haine ordinaire :


Remarquons au passage que si l’on dit « les animaux » au pluriel, on dit « l’homme » au singulier. Parce que l’homme est unique. De même, nous dirons que les animaux font des crottes, alors que l’homme sème la merde. L’homme est un être doué d’intelligence. Sans son intelligence, il jouerait dans l’herbe ou ferait des bulles au lieu de penser au printemps dans les embouteillages.

Grâce à son intelligence, l’homme peut visser des boulons chez Renault jusqu’à soixante ans sans tirer sur sa laisse. Il arrive aussi, mais moins souvent, que l’homme utilise son intelligence pour donner à l’humanité la possibilité de se détruire en une seconde. On dit alors qu’il est supérieurement intelligent. C’est le cas de M. Einstein, qui est malheureusement mort trop tard, ou de M. Sakharov, qui s’est converti dans l’humanisme enfermé, trop tard également. (…)

A quoi j'ai envie d'ajouter qu'il arrive parfois que l'homme utilise son intelligence pour donner à l'humanité la possibilité de se choisir un avenir potable.

Cet homme là est nécessairement altruiste, puisque le temps de chaque personne est forcément compté. Un avenir potable, sauf à se considérer immortel, invincible, ou supérieur en quelques points que ce soit, implique que nous pensons à ce qui viendra après nous-mêmes.

Merci à toi Pierre Desproges de m'avoir laissé ces mots pour me rappeler que l'homme, quelque soit son genre et son nombre est pluriel, pas toujours des plus inspirés, mais parfois si quand même.

Nous ne laisserons pas l'avenir aux mains de ceux qui ne veulent pas mieux partager le temps, les biens, l'espace, l'air et l'eau qui nous sont nécessaires et qui sont si beaux ...

Il suffit de se laisser prendre par la beauté du Monde pour ne pas tomber comme des imbéciles en pâmoison devant des gourous égocentriques qui veulent nous faire prendre des promesses pour du bonheur.



Le bonheur existe, nous allons le chercher.
Le bonheur est dans le près. C'est bientôt.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire agressif et raciste sera enlevé, mais des dialogues constructifs sont les bienvenus

Place du travail

Place du travail En cette période de manifestation sociale, conséquence d'une ordonnance pour le moins controversée, je me s...

Rechercher dans ce blog

Mentions

La Voix des Semeurs est membre du Réseau

"Semeurs Citoyens"




Les avis exprimés par les différents contributeurs varient et sont de la seule responsabilité de leurs auteurs mais respectent les principes républicains de la Constitution Française, ainsi que la Loi sur la Liberté de la presse du 29 Juillet 1881.

Notre ligne éditoriale humaniste et utopiste fait admettre dans notre sein une pluralité d'opinions et non une ligne stricte imposée par la rédaction.

Aussi des nuances d'opinion se retrouvent dans les contributeurs et auteurs, et cette pluralité est encouragée dans notre réseau.

Google+ Followers