lundi 12 juin 2017

Une raison d'aller voter


Ce monde se meurt.
Politiquement, l'abstention est monstrueuse et je crains qu'elle augmente encore. Enfin, JE le crains.
Je n'arrive pas à parler au nom des gens en employant le nous, même si ça provoque une adhésion chez le lecteur. Nous ne sommes pas une masse informe qui subit les choses, et qui laisse des roitelets gérer un pays qui va à vau l'eau. C'est ce qui fait que je ne me sens pas de parler au nom des gens mais de dire mon ressenti.

L'abstention a été une claque, une gifle, à ceux qui croyaient avoir gagné quelque chose au lendemain de la Présidentielle. A peine deux mois et tous les partis ont pris une claque, tous.
Il ne s'agit pas de voir par le petit bout de la lorgnette, mais le parti qui s'est le mieux maintenu dans la claque, c'est paradoxalement le PS...
Les Républicains, arrivés deuxième, ne pavoisent guère.
Les populistes sont dégonflés.


Car, au vu des quelques 13/16% du parti de Emmanuel Macron, le soit-disant renouveau, la vague de la République en marche....on voit bien que le quinquennat de celui qui se prend déjà pour notre nouveau Monarque recueille plus de 80% de mécontents, si on  ne compte que les inscrits dans les listes électorales ayant votés.
Macron et son premier sinistre n'ont aucune majorité du peuple derrière eux et une vague de mécontents va se profiler. Car, s'il ne s'exprime dans les urnes, le Français s'exprime dans la rue.

Et comme Macron n'attire plus du tout les adhésions populaires, malgré les dithyrambiques louanges que les médias lui adressent, logiquement, Droite, Extrême-Droite et Extrême-Gauche du FN, FI et LR auraient du gonfler leur score, en réaction, ou en continuant une "dynamique" tant louée par les médias.
Au contraire, celui-ci se recroqueville.

Dans une élection normale, d'une démocratie normale, on aurait appliqué une proportionnelle sur les élus et on n'aurai pas 76% des sièges pour les REM.
Dans une vraie démocratie, on aura invalidé le scrutin et recommencé.
Nous sommes en France et les électeurs, les citoyens, les Français ont adressé un ultime message:

Ils ne veulent plus, pour des raisons diverses, de ce monde, de ce système, des affaires, du copinage, du népotisme, des députés qui se prennent pour des rois alors qu'ils ne servent plus à grand chose, au fond et qui semblent continuer à mieux vivre alors que la France s'enfonce dans la pauvreté.


Car Macron a presque les pleins pouvoirs:
Les partis politiques volent tous en éclat, nous risquons 400 députés REM qui vont servir au décorum, bouffer, dormir, vivre, avec leur solde pour adouber des réformes qui vont être pour la plupart adoptées en ordonnance, comme au bon vieux temps du Cabinet d'Enregistrement de Louis XIV...ou de Louis Philippe. et les autres seront une poignée, que pourront-ils faire?
Macron sera donc responsable de ce qui sera bien et de ce qui sera mal fait, surtout,
Il n'aura aucun bouc-émissaire à mettre entre lui et la fureur populaire qui se déclenchera automatiquement.

Le Cycle de la Cinquième République se termine.
Mais à tout mal, il succède un bien.
Tout est à réinventer.
La solution est si simple
Ceux qui n'ont pas voté, il suffirait de leur donner une raison d'aller voter.



illustrations:
https://morceaux-arc-en-ciel.blogspot.com
Les Beaux Proverbes.com

Dédicacé à Jeff Melclalex, blogueur illustre et ami, qui a décidé de mettre un terme à son blog et activité politique, tu me manqueras

3 commentaires:

  1. Cette règle absurde, qui donne une telle majorité à "Jupiter" comme il se désigne lui même, à servi à limiter la représentation du FN xénophobe, choisir d'interdire ce parti aurait eu la conséquence de se priver d'un épouvantail qui permet de se faire élire "contre", à défaut de "pour", et voilà le résultats de tous ces calculs, qui s'ajoute à la politique de droite mise en place par des gens soi-disant de gauche !

    RépondreSupprimer
  2. les français sont logiques. Si il n'y a pas de différence entre la droite et la gauche, ce que proclame l'auto proclamé "cercle de la raison" et que prouve le quinquennat qui vient de s'achever, à quoi sert de voter? Hollande, Valls et, à sa manière, Mélenchon, ont tué la gauche socialiste. Tout est à refaire, mais surement pas avec les mêmes méthodes, c'est là où je ne souscris pas au mythe de Sisyphe. Je ne voterai pas dimanche.

    RépondreSupprimer
  3. Je suis dans l'attente des événements comme un remplaçant en bord de terrain. J'attends.

    J'attends car cette défaite annoncée etait à mon sens inévitable.

    Le premier round des présidentielles nous ont montré à quel point nous étions enlisés, empêtrés dans une mélasse de gauches fragmentées, usées, pitoyables, hydre monstrueuse à facettes multiples et changeante, impossible à cerner, impossible à définir. L'abstention et la défaite de la gauche sur ce 1er tour des législatives en est l'illustration.

    Cette gauche à reconstruire comme on l'appelle doit être une réelle métamorphose. Elle appelle à quelque chose de nouveau et d'inédit. La ligne que Benoît Hamon a voulu montrer s'est noyée dans la masse gluante. Nous devons l'extraire sans la casser l'étoffer, la rendre lumineuse d'évidence et la faire évoluer, grandir.

    Notre avenir en dépend!

    RépondreSupprimer

Tout commentaire agressif et raciste sera enlevé, mais des dialogues constructifs sont les bienvenus

c' est la cata !!!

Me revoilà après un petit passage à vide , les dernières semaines les choses sont allées mal dans le monde , mal pour la nature , pour les...

Rechercher dans ce blog

Mentions

La Voix des Semeurs est membre du Réseau

"Semeurs Citoyens"




Les avis exprimés par les différents contributeurs varient et sont de la seule responsabilité de leurs auteurs mais respectent les principes républicains de la Constitution Française, ainsi que la Loi sur la Liberté de la presse du 29 Juillet 1881.

Notre ligne éditoriale humaniste et utopiste fait admettre dans notre sein une pluralité d'opinions et non une ligne stricte imposée par la rédaction.

Aussi des nuances d'opinion se retrouvent dans les contributeurs et auteurs, et cette pluralité est encouragée dans notre réseau.

Google+ Followers