lundi 24 juillet 2017

Associations Attention Danger !



Associations Attention Danger 







Dans un contexte de restriction budgétaire, 4,5 milliards d’euros d’économie de dépenses publiques  prévues, on peut légitiment se poser la question de la survie de certaines petites associations de terrain.






En plus du cadre de la rigueur mise en place, il y a l’exonération de 80% des ménages de la taxe d’habitation. Cette taxe est une part du budget des communes, 36% de l’ensemble des ressources.
L’exécutif promet de rembourser les communes à l’euro près mais on sait déjà que la compensation ne sera pas intégrale.

Ce seront donc bien les associations les premières touchées par les restrictions des moyens des collectivités locales.
Elles sont nombreuses dans les secteurs de la culture, de l’éducation populaire, du sport amateur ou de la défense des droits et de l’environnement.
Ces associations vont devoir se serrer la ceinture ce qui impliquera souvent une précarisation du travail dans ce domaine,  voire la suppression d’emplois.
Car on oublie qu’en plus d’animer les territoires, dont beaucoup en milieu rural, et de mettre toute une série de services et d’activités  pour la population, les associations sont porteuses d’emplois.

Cela remettra irrémédiablement en cause les projets de toute une communauté par un découragement général de l’engagement bénévole, une souffrance du travail associatif , des personnes investies parfois depuis des années qui voient leur action détruite ou mise à mal.

Ce sont eux les bénévoles qui mettent les mains quotidiennement dans le cambouis, qui sont là au plus près de la population. Le cambouis est fait de joie de vivre et de sourires mais aussi de beaucoup de larmes et de sueur.
Ils demandent rien en échange enfin rien pécuniairement parlant. Les bénévoles veulent juste être utiles à la société et c’est beaucoup.
On peut imaginer l’impact que le  revenu universel de Benoît Hamon aurait eu dans le secteur associatif et les énergies qui auraient pu être libérées...

Au lieu de cela, on a la vision d’une société hiérarchisée par le pouvoir de l'argent. Les bénévoles ne sont pas les gens qui réussissent selon l’appréciation de Emmanuel Macron, pourtant on peut se réaliser bien autrement que par le pognon et la finance.

Les bénévoles sont des gens qui ne sont rien pour notre président de la République et qui apportent pourtant tellement à notre société en offrant simplement de leur temps.
Parce que les bénévoles, par leur association, ne  veulent pas marchandiser leurs actions, ils sont souvent aux services des plus pauvres des plus précaires, ceux qui vont bien, les plus aisés peuvent passer par le secteur privé pour leur activités.




Les associations ont une démarche indispensable d’émancipation par le sport, la culture, l’éducation populaire, elles  permettent par leurs actions globales d’économiser de nombreux coûts sociaux et médicaux et jouent un rôle essentiel dans l’équilibre de notre société sédentaire. 

Les associations sont essentielles au lien social et au vivre ensemble.
Sans elles, le tissu social serait mis à mal, on le perçoit déjà dans certains quartiers plus confrontés à une  violence environnemental et institutionnelle car la vie associative y est de  plus en plus rare.

Avec la fermeture programmée des services publics de proximité, gares, postes, hôpitaux, la dissolution  des structures associatives  ferait irrémédiablement à terme le lit du Front National mais beaucoup plus grave dans l’immédiat, elle mettrait à mal notre capacité à vivre ensemble,  accroîtrait la désespérance sociale et défigurerait notre pacte républicain...

Et c'est malheureusement le seul horizon que nous voyons se dessiner devant nous!


 Citation de Christine Gonzales

1 commentaire:

  1. Quand j'étais à mi-temps j'ai fait du bénévolat et on ne s'imagine pas à quel point c'est enrichissant, ils m'ont tellement appris dans la joie et la bonne humeur, aujourd'hui plus que jamais je pense aux personnes que je me suis occupée.
    Nk

    RépondreSupprimer

Tout commentaire agressif et raciste sera enlevé, mais des dialogues constructifs sont les bienvenus

c' est la cata !!!

Me revoilà après un petit passage à vide , les dernières semaines les choses sont allées mal dans le monde , mal pour la nature , pour les...

Rechercher dans ce blog

Mentions

La Voix des Semeurs est membre du Réseau

"Semeurs Citoyens"




Les avis exprimés par les différents contributeurs varient et sont de la seule responsabilité de leurs auteurs mais respectent les principes républicains de la Constitution Française, ainsi que la Loi sur la Liberté de la presse du 29 Juillet 1881.

Notre ligne éditoriale humaniste et utopiste fait admettre dans notre sein une pluralité d'opinions et non une ligne stricte imposée par la rédaction.

Aussi des nuances d'opinion se retrouvent dans les contributeurs et auteurs, et cette pluralité est encouragée dans notre réseau.

Google+ Followers