mardi 4 juillet 2017

Comment le non-cumul des mandats va nous revenir en pleine figure !

Décidément, ces politiques trouvent toujours moyen de nous faire les poches !


  L'élu LR Olivier Carré a fait voter en conseil municipal une revalorisation de ses émoluments de 958 euros à 4120.  Suite à l'effectivité de la loi sur le non-cumul des mandats, l'ancien-député maire a dû choisir entre son mandat de maire et son mandat de député. Il a opté pour son rôle local, tout en voulant conserver son niveau de revenu antérieur !

Ce politique, n'est pas tout seul, c'est juste un chef de file!  Les cas se multiplient...


Monsieur Carré, a demandé a récupérer, la perte de revenus sur le mandat qu'il conserve !

Pourquoi il se génerait, puisqu'il y a des gens d'accord, pour voter une multiplication par quatre de son indemnité de maire !

 Je rage là, je vous explique pourquoi !

Pendant des années, j'ai eu un boulot "social", auprès des demandeurs d'asile, à temps plein, (32H le temps plein chez nous, merci Mme Aubry, mais ça va pas durer)!

L'asile c'est passionnant, mais toute cette souffrance qui se raconte dans votre bureau, ça use! Alors pour me ressourcer, je consacrais une journée par semaine aux théâtreux à Paris, leur vision hors de la réalité du monde était un bon antidote....

Je vous l'a fait courte, médicalement parlant, on m'a conseillé de réduire mon activité ... Vu que l'assos des artistes manquait de finances à cette époque, nous nous sommes séparés en bonne intelligence ... Et comme une bécasse, j'ai fait comme tout un chacun, je suis allée à Pôle-Emploi!

Je vous passe les radiations pour cause d'absence au rendez-vous, le jour où je travaille ailleurs !
(Ben oui, faudrait leur dire à nos politiques, tu cumules deux boulots, tu en perds un, Pôle Emploi se fiche de ton autre boulot !)

Après toutes ces prises de tête pour avoir un RV, le jour de la semaine où je suis chômeuse, devinez ce qu'on m'a dit; que j'avais droit à rien! Oui, oui, à RIEN!

Pourquoi ?  Du fait que la perte de salaire était tout juste équivalente à 30% de mes salaires "totaux", sur la période de référence!  Donc 30% en moins de salaire, on considère que la perte est une bagatelle, qui ne donne pas droit à indemnisation !

On veut moraliser la vie politique, la France doit faire des économies, mais eux, ils considèrent qu'en travaillant moins, ils doivent gagner toujours autant...Bon il est vrai que,  nombre de nos sénateurs et députés, ont des emplois partiellement fictifs, puisque leurs fauteuils restent bien souvent vides, et qu'on les payent quand même...

A titre d'infos :  Absentéisme: députés et sénateurs, les fantômes de la République

Concernant nos députés, sur le site dédié, il existe un classement du temps de présence, allez y voir, c'est effarant!

Si tous les cumulards font comme ce monsieur, on va payer 2 fois pour un taf souvent même pas assuré :
- celui qui occupe le fauteuil officiellement même absent,
- celui qui ne l'occupe plus, ce qui ne le change pas beaucoup, et qui cède la place pour cumul !

C'est sûr, que quand tu es habitué à être payé sans "presque rien" fiche en échange, tu t'habitues... Alors cela génère de la frustration quand il faut en lâcher un bout, tu comprends pas, puisque de toute façon, le taf, tu le faisais pas, alors ça change quoi ?

C'est le coup du bonneteau, L’indemnité a disparu "ici", mais surprise on l'a récupère "là" !

Et le contribuable, est comme toujours ; le dindon de la farce, le pigeon, le couillon de service, qui a perdu sa mise !

Notre PDG, chez nous, il a fait le même truc, un mec à la tête d"un "gros" organisme HLM de France, obligé de lâcher une casquette,  il s'est fait octroyer une prime, pour ne pas y perdre, vu que le nouveau poste, était moins payé et "plafonné" ! Retoqué par la Cour des Comptes, il a annulé la prime incriminée et il en a inventé une nouvelle !

Attention mesdames et messieurs, abracadabra, elle a disparu, et hop elle est revenue !

Ils sont comme ça tous ces bonhommes, (bonnes femmes, peut être aussi, mais j'ai pas d'études sur la question! ). Ils ne voient même plus en quoi, leur comportement est "indécent", voire "insultant" pour le "petit personnel", réduit à être la "variable d'ajustement" de l'entreprise, quelque soit son objet y compris social !

Un homme d'affaires à la tête d'une boite sociale, si il fait des bénéfices, favorisera la commercialisation du social, alors vive le social discount !  En faisant ami-ami avec les politiques, on y gagne à tous les coups !

Tous ces profiteurs du privé, sont en cheville étroite avec nos politiques, qui sont à bonne école ! Il se disent "ils se gavent, pourquoi pas nous "! Et en cas d'accident de parcours, on sera recasé!

Alors là, ils ont un problème, parce que vu l'hécatombe récente, ils vont pas pouvoir recaser tout le monde ! Alors autant prendre ses précautions!

Conséquence, la moralisation de la politique, va nous coûter un fric monstrueux et on ne va rien économiser du tout ! Si on économise ce sera sur notre dos à "nous"! Pas à eux !

Vous savez, vous tous qui vous goinfrez à nos dépends, le peuple en a vraiment plus que marre ! La confiscation des élections, a peut être calmé le jeu pour quelques semaines,  quelques mois, mais continuez comme ça et la révolution vous allez finir par l'avoir !


Malgré tous les signaux au rouge qui clignotent, signaux que vous commentez à qui mieux mieux, au fond, on voit bien que vous n'avez toujours pas compris !

Le peuple en a ras la casquette ! Ras le bol! Ras la cafetière ! Plein le dos !  Gros sur la patate !

Ouf ça va mieux en le disant, en l'écrivant, et vivement les manifs, qu'on le hurle dans la rue, si ça change rien, au moins ça soulagera, de se sentir solidaires avec les potes, qui ressentent la même chose que vous!

 ***************
Sources  et lien : Le maire d'Orléans multiplie son indemnité par quatre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire agressif et raciste sera enlevé, mais des dialogues constructifs sont les bienvenus

c' est la cata !!!

Me revoilà après un petit passage à vide , les dernières semaines les choses sont allées mal dans le monde , mal pour la nature , pour les...

Rechercher dans ce blog

Mentions

La Voix des Semeurs est membre du Réseau

"Semeurs Citoyens"




Les avis exprimés par les différents contributeurs varient et sont de la seule responsabilité de leurs auteurs mais respectent les principes républicains de la Constitution Française, ainsi que la Loi sur la Liberté de la presse du 29 Juillet 1881.

Notre ligne éditoriale humaniste et utopiste fait admettre dans notre sein une pluralité d'opinions et non une ligne stricte imposée par la rédaction.

Aussi des nuances d'opinion se retrouvent dans les contributeurs et auteurs, et cette pluralité est encouragée dans notre réseau.

Google+ Followers