lundi 10 juillet 2017

La bonne soupe à la grimace


Nous voilà, bien, hein, Tintin?
La bonne potion d'austérité, dont tout le monde sait qu'elle ne sert à rien depuis des années sauf instaurer de l'austérité encore, et augmenter un déficit qui monte, qui monte, qui monte....et bien, on va nous gaver avec, comme des truffes que nous sommes.
Le Dindon de la farce, c'est la France et les Français.



La soupe est bonne, pour les élus qui sont passés chez les REM, on songe à Valls, Estrosi, et autres opportunistes dont le retournage de veste est tellement incroyable qu'on voit que les poches pleines pour leur job sont plus importants que nos futurs ventres vides.


La soupe à la grimace, c'est ce qui nous attend, hélas.
Hausse de la CSG sur le SMIC, qui va amputer de 300 euros les portefeuilles des moins riches.
Hausse de la CSG pour les retraités qui sont ceux qui pourtant consomment le plus en loisir et font marcher un peu notre économie qui est à la diète depuis des années...sans compter que les enfants et les petits enfants sont régulièrement aidés par leurs anciens, à cause de la crise...


Et parlons-en, de la crise de foi des Marcheurs qui sont déjà rouge de colère parce qu'on leur a dit qu'en matière de liberté de conscience et d'action, c'est marche ou crève, d'une certaine façon.
La fameuse taxe d'habitation qui refait l'arlésienne, un jour zappée et mise en fin de mandat par le Premier Sinistre, le jour d'après, notre Jupiter en goguette nous la resupprime dès 2018, mais en tranches, mon pauvre monsieur, on saucissonne les cadeaux prévus à l'élection.
On nous dit que le livret A aussi sera taxé, avant de se rendre compte qu'il ne rapporte que 0,75%, l'austérité est déjà passée par là.


Elle est bonne, la soupe à la grimace?
De toute manière, cette sale potion d'austérité, ce sont nous qui allons la boire et surtout les plus faibles, encore une fois.
Enlever les impôts locaux d'un côté, va augmenter les autres taxes locales de l'autre, mettre au régime les services sociaux des régions pauvres et accentuer encore l'abandon de toute une partie de la population par nos services dits "publics"....



Pourtant, il y aurait une autre manière homéopathique pour enlever de la pression fiscale et avoir des nouvelles recettes: ce serait de faire un prélèvement de charges sociales sur toute entreprise, tout patron, toute rémunération hors salaire, comme les propriétaires qui vivent de leurs loyers, les grosses boites qui ne paient pas d'impôt et ceux qui n'ont pas de salariés: les taxer sur leurs bénéfices afin de prélever des charges patronales et ainsi diminuer les charges des employés...toute personne morale et physique doit payer des charges sociales sur les bénéfices bruts, en échange de la suppression des charges sociales sur les salaires.
Oui, mais tout n'est pas bon dans le Macron, surtout pas les idées.
Par ici la bonne soupe pour soi et ses copains, on a bien l'impression, les autres, les populos, ils avaleront bien leur bonne bouillie durant les vacances, hein?


 Mais  je doute que le corps social va avaler ça sans sourciller et ne pas le vomir à la rentrée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire agressif et raciste sera enlevé, mais des dialogues constructifs sont les bienvenus

La condition des sexes ou le malentendu relationnel

Je suis un homme. Mais avec un drapeau blanc. Je ne viens pas porter un quelconque jugement sur le phénomène des hashtags récents dénonçant...

Rechercher dans ce blog

Mentions

La Voix des Semeurs est membre du Réseau

"Semeurs Citoyens"




Les avis exprimés par les différents contributeurs varient et sont de la seule responsabilité de leurs auteurs mais respectent les principes républicains de la Constitution Française, ainsi que la Loi sur la Liberté de la presse du 29 Juillet 1881.

Notre ligne éditoriale humaniste et utopiste fait admettre dans notre sein une pluralité d'opinions et non une ligne stricte imposée par la rédaction.

Aussi des nuances d'opinion se retrouvent dans les contributeurs et auteurs, et cette pluralité est encouragée dans notre réseau.

Google+ Followers