samedi 15 juillet 2017

Les animaux , c'est que dans les zoos ???


Mais pour quoi, pour qui nous prenons nous ?


Pendant que les dirigeants des grands pays détournent le regard, trouvent des excuses, diffèrent les financements, les investissements dans les énergies renouvelables, cèdent sur les énergies les plus polluantes ...


Les " savants fous", eux, créent des vaches génétiquement modifiées !!!

Avec des " hublots ", découpés dans leurs chairs, pour qu'il soit plus aisé de vérifier leur transit !

Les enfants sont exposés aux particules fines, aux perturbateurs endocriniens qui les condamnent à  des dérèglements hormonaux et des cancers, des malformations en tout genre ...

La planète étouffe , elle suffoque !











 

















Quand j'ai écouté, lu, le programme de Benoît Hamon, j'ai pensée " l'essentiel y est " !


Préserver  la planète,
Préserver la santé,
Préserver les générations à venir
Aider ceux qui n'ont, jusqu'ici, pas été très aidés dans ce monde individualiste.

C'était, je l'avoue, avec la folle envie de croire que les gens avaient des priorités communes et évidentes ...
C'était, en fait, présumer de la responsabilité et de l'envie d' arranger les catastrophes que nous avons créées ....



Bien sûr, j'aime les animaux, la nature, sanctuaire où j'aime me ressourcer ... 
Je ne supporte pas la cruauté, comme je suis émue et profondément touchée par les famines, les catastrophes climatiques, le désespoir des gens qui meurent, peu importe où il se trouve sur la planète ...

Et je suis certaine que c'est le cas de la majorité des gens.

Cette semaine, je suis tombée sur des infos toutes catastrophiques !
Pas un jour sans sa mauvaise nouvelle ...

Et au lieu de voir des gens se serrer les coudes pour arranger les choses, j'ai vu des petits chefs d'état, minables, tous à la soldes de puissants groupes, de ceux qui polluent, déforestent, massacrent ...

J' ai peut-être trouvé un début d'explication ....

Les enjeux environnementaux, la pollution sont en dixième place dans les préoccupations des français ...
La santé est douzième !!!

Bien sur que la sécurité, l'emploi, l'économie soient importants,  mais ne voyons-nous pas qu'il ne sert à rien d'arranger les 10 premiers points si nous ne sauvons pas avant tout la planète ???

« La dette publique est une blague ! La vraie dette est celle du capital naturel » 
 
Ces mots ne sont pas ceux d' un illuminé, mais d'un économiste de renommée mondiale ... Thomas Piketty !
Alors quand je vois Trump parader avec Macron sur les Champs Élysées, lui qui soutient que le réchauffement climatique est une " invention des chinois", j'ai comme un gros coup de chaud, et celui-ci n'est pas dû au climat !
Où en sommes-nous ?
 
 
Triste anniversaire ... et si peu d' avancées écologiques depuis ces 32 ans ...

 
2015  : une année noire pour les défenseurs de l'environnement
Malgré tous les discours rassurants et les appels à la mobilisation autour de l'écologie, la situation continue de se dégrader : 
le vivant est exploité et détruit comme jamais au point que nous sommes officiellement les responsables de la 6ème extinction massive de la biodiversité en cours ; les peuples autochtones sont persécutés et spoliés ;
presque tous les milieux sont durablement pollués et le climat évolue vers un nouvel équilibre qui compromet l'humanité.
Les activistes se heurtent à de puissants intérêts financiers qui n'hésitent pas à tuer pour développer leurs activités lucratives protégées par les plus puissants.
Ainsi, en 2015, 185 personnes (un record) ont été assassinées parce qu'elles défendaient leurs terres, leurs forêts et leurs rivières contre des industries destructives de notre support de vie. Et le travail d'investigation de Global Witness n'est pas exhaustif et ne donne donc qu'un aperçu de la violence menée contre les défenseurs de l'environnement.


Un ouvrier a osé dénoncer la pollution volontaire des sols , ordonnée par son patron ces derniers jours ... résultat :



Cet homme devrait être félicité de son courage, dénoncer un grand lobby n'est pas chose aisée. Nous tous, qui sommes concernés par cette pollution des eaux, de la terre sur laquelle nous cultivons, nous devrions être solidaire avec cet homme ... 
Sa seule récompense, hormis d'avoir racheté sa conscience, c' est de ne plus retrouver d'emploi !


Du coté de la déforestation, des exploitations de minerais en tout genre, de pétrole, de bois, rien de glorieux non plus ... nous sommes, nous humains, uniques responsables de la 6ème extinction de masse des animaux vertébrés !

J ai 38 ans, cette extinction, qui a fait disparaître 40 % des espèces animales sur la planète a commencé il y a 40 ans ... Je peux vous dire que quand j'étais petite, je m'affolais en regardant " Gorille dans la brume", à propos de la disparition des primates, les adultes aimaient à se moquer et à me dire d'aller jouer ...
Aujourd’hui, force est de constater que j' avais raison, malheureusement !







































Les températures augmentent , les animaux disparaissent , les gens sont obligés de quitter les endroits où ils sont nés parce qu' il n'est plus possible d'y vivre.

La banquise fond, elle cède, créant de nouveau courants d'eau froide qui vont perturber les courants chauds, ces courants chauds qui, depuis des milliers d' années, font de notre planète un endroit vivable .





















Alors que les experts s'accordent tous à dire que les énergies renouvelables, le respect de la nature dans notre exploitation de la planète reviendrait moins chère et créerait bien plus d'emploi ( 2ème préoccupation des français d'après le sondage Ifop),

et bien nous continuons à importer, exporter des produits polluant gravement les sols et l'eau ...


Nous pouvons avoir des divergences politiques, religieuses, mais est-il possible que certains humains soient moins concernés que d'autres par la survie de notre Terre ? De nos Enfants?
Allons nous, comme les quelques puissants qui profitent de cette pollution monstrueuse, fermer les yeux, retourner à nos vies, en sachant ce que risquent nos enfants ? Les maladies dont ils souffrirons, parfois en venant au monde, ou dans leurs toutes jeunes années déjà ?
Sommes-nous à ce point nombrilistes que nous ne voulons pas nous inquiéter du fait que nos enfants ou petits-enfants auront, eux aussi, le choix  de donner un avenir à leurs enfants ou non ?
Ou sommes nous assez cruels pour nous dire que ce sera " tant pis pour eux " ???
Je n' ose y croire !

Je veux continuer à espérer que les consciences se réveillent, que les gens se mobilisent et se mettent d'accord sur au moins une chose, croyants ou athées, riches ou pauvres, nous partageons la même terre, respirons le même air, et souffrirons des mêmes répercussions, nous et nos enfants ...
Aucun de nous n'a crée cette planète.
Aucun de nous n'est capable de redonner vie à ce qui est détruit !
Aucun de nous n'est capable de vivre ailleurs que sur cette Terre.
Qu' elle soit un hasard, une "étrange absurdité " ou l'œuvre d' un grand Horloger, elle ne nous est que prêtée ...

Pour la petite fille, le garçon qui vient de naître, pour le têtard qui devient grenouille, pour la fleur qui déplie ses pétales au matin après un rude hiver après avoir résisté au gel sous terre, pour chaque être humain qui n' aspire qu' à vivre, il est temps de se mobiliser !!!




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire agressif et raciste sera enlevé, mais des dialogues constructifs sont les bienvenus

La condition des sexes ou le malentendu relationnel

Je suis un homme. Mais avec un drapeau blanc. Je ne viens pas porter un quelconque jugement sur le phénomène des hashtags récents dénonçant...

Rechercher dans ce blog

Mentions

La Voix des Semeurs est membre du Réseau

"Semeurs Citoyens"




Les avis exprimés par les différents contributeurs varient et sont de la seule responsabilité de leurs auteurs mais respectent les principes républicains de la Constitution Française, ainsi que la Loi sur la Liberté de la presse du 29 Juillet 1881.

Notre ligne éditoriale humaniste et utopiste fait admettre dans notre sein une pluralité d'opinions et non une ligne stricte imposée par la rédaction.

Aussi des nuances d'opinion se retrouvent dans les contributeurs et auteurs, et cette pluralité est encouragée dans notre réseau.

Google+ Followers