dimanche 2 juillet 2017

#M1717 ~ Le jour d'après et ceux qui viennent !

J'y étais !!! C'était incroyable ! Flash-back... 






Gueule de bois sans alcool, sensations étranges qui collent à la peau, un peu comme si j'avais fait l'aller retour dans le futur désirable et que j'en étais revenue différente.



Hier, 1er juillet 2017, hier #M1717, je suis allée dans un monde où les gens qui ne se sont jamais vus sont heureux de se rencontrer et s'embrassent spontanément.. accolades, grands sourires, larmes de joie. 


Se sentir à sa place sur cette pelouse parisienne après avoir attendu ce jour comme on attend la naissance d'un événement unique, d'un nouveau départ, c'est ce que j'ai ressenti en arrivant là-bas. Je savais que les personnes présentes étaient animées des mêmes valeurs, de la même volonté de reconstruire et d'accompagner Benoît Hamon dans ce vaste projet. Il n'était pas nécessaire de se le dire, de se le confirmer, d'argumenter... c'était un partage, une vision collective qui va de soi et qui rassemble. 


 Le discours d'Edwy Plenel m'a profondément touchée, très puissant, très humain, sans langue de bois. Cet homme est d'une clairvoyance incroyable sur la façon dont la gauche est malmenée depuis un certain temps ! 

Chaque thématique abordée par un invité renvoyait à ce futur désirable qu'il nous appartient de construire pour les générations qui viennent : la démocratie participative, le partage du travail, l'égalité entre tous, nos modes de consommation et de production à corriger, la cause animale qu'il faut replacer au centre des préoccupations, la transition écologique, etc.. comment ne pas voir cela comme une évidence pour préparer un monde meilleur ? 

Pourquoi ont-ils choisi cet empereur photoshopé et déconnecté de toute réalité bienveillante ? Ces questions vont me hanter longtemps ! 


 Et puis alors que la pluie avait dégringolé du ciel toute la matinée, à l'ouverture des portes elle s'est arrêtée. Et un peu plus tard, comme un bon présage, Hélios s'en est mêlé... il a vaincu Jupiter en inondant la pelouse d'une chaleur inattendue au moment où Benoît Hamon a commencé son discours...
Et quel discours bon sang ! Quelle intensité dans ses paroles, quelle ferveur dans la foule en face. 



C'était bon de l'entendre à nouveau cet homme politique si proche de ses sympathisants, de tous ces citoyens qui refusent de laisser la gauche à un monarque ou à un montagnard ! Les discours de Bercy, de République, de Carmaux me sont revenus en tête. Les fondamentaux, la justice sociale, la protection du peuple, la modernité des idées... c'est cela la gauche, c'est elle qu'il faut aider à renaître. 




Et l'annonce est arrivée, à la fin. Lorsqu'il a commencé à parler de lui et du parti socialiste, je crois bien que tout le monde avait déjà compris. Il y a eu comme un silence dans la foule immense des 11000 personnes massées devant lui... chacun retenait son souffle en tout cas moi le mien, je tremblais, je sentais les larmes qui montaient et que je n'allais pas pouvoir retenir ! 

Oui, on avait tous compris Benoît que tu allais le dire, que tu allais faire ce choix douloureux mais néanmoins indispensable pour nous garder près de toi et construire avec toi. Tu appartiens au vieux monde socialiste, tu y as fais tes armes, ton apprentissage comme tu le dis toi-même, auprès de belles figures que tu as citées dans ton discours. Mais le paradoxe c'est que tu fédères et rassembles les citoyens qui appellent à la reconstruction d'une nouvelle gauche détachée des étiquettes de parti surtout de celui-là qui s'est dévoyé dans ce dernier quinquennat. 



Quel courage ! Quelle abnégation ! 30 ans et tu acceptes de fermer ce long chapitre et de tenter la page blanche avec 6,36 % de l'électorat français. Que l'on ne me dise plus jamais qu'il s'agit d'une petite entreprise individuelle, il aurait été tellement plus facile de courber l'échine, de chercher à te placer, à conserver tes maigres billes, comme tant d'autres l'ont fait reniant ainsi leurs valeurs et perdant la confiance des électeurs. 
 
Alors merci infiniment Monsieur HAMON !!! 

Merci de nous accorder votre confiance merci du fond de mon coeur que je vais faire battre pour la gauche et pour la France ! Il y a du travail, il y a de l'envie et de la générosité, c'est vivifiant ! Et on est infiniment plus nombreux que l'on peut le penser alors continuons de nous rassembler pour donner de la voix à nos voix ! 






1 commentaire:

  1. J'y étais aussi et les larmes me sont venues, je savais et tu as raison nous savions tous qu'il allait le faire, très émouvant, j'ai partagé mon ressenti avec des personnes que j'avais jamais vu, nous nous sommes assis et avons bu ensemble (raisonnablement). J'ai aimé toutes les interventions mais j'ai eu beaucoup de plaisir à voir T Porchet et E Plenel
    Nk

    RépondreSupprimer

Tout commentaire agressif et raciste sera enlevé, mais des dialogues constructifs sont les bienvenus

La condition des sexes ou le malentendu relationnel

Je suis un homme. Mais avec un drapeau blanc. Je ne viens pas porter un quelconque jugement sur le phénomène des hashtags récents dénonçant...

Rechercher dans ce blog

Mentions

La Voix des Semeurs est membre du Réseau

"Semeurs Citoyens"




Les avis exprimés par les différents contributeurs varient et sont de la seule responsabilité de leurs auteurs mais respectent les principes républicains de la Constitution Française, ainsi que la Loi sur la Liberté de la presse du 29 Juillet 1881.

Notre ligne éditoriale humaniste et utopiste fait admettre dans notre sein une pluralité d'opinions et non une ligne stricte imposée par la rédaction.

Aussi des nuances d'opinion se retrouvent dans les contributeurs et auteurs, et cette pluralité est encouragée dans notre réseau.

Google+ Followers