vendredi 12 mai 2017

le mouvement #EnMarche #REM : une idéologie aux abonnés absents



On apprend ce matin que les candidatures du mouvement présidentiel cachent un beau bordel, le contraire en fait de ce que voulaient les électeurs de Macron.
Les électeurs de Macron veulent du calme, de la tranquillité, aucune outrance et en même temps du renouveau, une impossible équation, en fait.
Donc nous apprenons qu'il n'y a pas 577 candidats REM, mais beaucoup moins.
On fait les fonds de poubelle...je sais, c'est cru mais chez moi, en Haute Savoie, c'est une mère de famille coach de vie de 49 ans, sans aucune expérience politique...
On sent qu'il y a impréparation, précipitation....
Un autre exemple: Mourad Boudjellal qui a soutenu le mouvement , dans la tête des responsables REM, il devait être candidat, sauf que lui, il voulait pas! On lui a donc gardé une députation pour rien...


Et recaler les candidats du MODEM en masse, sous prétexte qu'ils ne sont pas dans la ligne du mouvement, ça fout les boules à Bayrou, même si on voit bien que c'est difficile de faire du neuf avec de la fripe....

Mais au milieu de tout ceci, si on rajoute que, lors de la campagne présidentielle, les assesseurs en marche étaient massivement absents des dépouillement, on se pose les questions suivantes:

Quel est la ligne et quelles sont les valeurs d'En Marche? On ne sait toujours pas exactement...ni de droite, ni de gauche, ou les deux à la fois? libéral, ça on sait mais est-ce vraiment une valeur, une réelle idéologie, en dehors de l'opportunisme manifeste que nous retrouvons ici, même si l'opportunisme peut être positif, cela n'en fait pas une vraie philosophie, surtout en France qui reste profondément jacobine et  régionaliste à la fois.

Quelle est la pérennité d'un mouvement express, d'un mouvement lyophilisé, créé en un an , sans militants, on l'a vu, sans cohérence idéologiques et  aussi affinités de tous ces soutiens,  les plus populaires  se retrouvent au mieux dans la lecture de Gala en se pâmant sur le couple présidentiel, les autres venant du MODEM, du PS, des vallsistes divisés dont on a humilié le chef, des LR etc...
Un mouvement doit se construire sur des hommes, des valeurs humanistes, républicaines, sur des comités de soutiens, des mouvements d'idées comme ce que nous essayons de construire ici...

Et là, force est de constater que tout ceci, au début du quinquennat Macron, est aux abonnés absents...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire agressif et raciste sera enlevé, mais des dialogues constructifs sont les bienvenus

La condition des sexes ou le malentendu relationnel

Je suis un homme. Mais avec un drapeau blanc. Je ne viens pas porter un quelconque jugement sur le phénomène des hashtags récents dénonçant...

Rechercher dans ce blog

Mentions

La Voix des Semeurs est membre du Réseau

"Semeurs Citoyens"




Les avis exprimés par les différents contributeurs varient et sont de la seule responsabilité de leurs auteurs mais respectent les principes républicains de la Constitution Française, ainsi que la Loi sur la Liberté de la presse du 29 Juillet 1881.

Notre ligne éditoriale humaniste et utopiste fait admettre dans notre sein une pluralité d'opinions et non une ligne stricte imposée par la rédaction.

Aussi des nuances d'opinion se retrouvent dans les contributeurs et auteurs, et cette pluralité est encouragée dans notre réseau.

Google+ Followers