dimanche 12 novembre 2017

La condition des sexes ou le malentendu relationnel

Je suis un homme. Mais avec un drapeau blanc. Je ne viens pas porter un quelconque jugement sur le phénomène des hashtags récents dénonçant des pratiques criminelles à l'encontre majoritairement des femmes et dans une autre proportion, des hommes.



Je sais d'avance que je vais être jugé comme confisquant la parole des femmes sur un sujet qui les touche, leur place, la considération qu'on a de leur personne; je sais que je vais d'avance être considéré comme étant dominant par ma simple expression sur un sujet qui ne me concernerait pas.
Mais je prends le risque afin d'établir un point de vue, peut être classique mais dans une tentative de prendre du recul.
Cette réflexion n'a aucune démarche scientifique, elle se base sur mon vécu, on peut donc dire que c'est uniquement le développement d'une opinion.


Les crimes et les dérives comportementaux ont tous des causes. En fait, tout a une cause ou plusieurs causes. Une fois que je dis cela, finalement je ne dis pas grand chose. Mais du coup, être surpris est une réaction irrationnelle, si l'on sait que des causes sont à rechercher. L'étonnement ne sied que s'il conduit à une recherche. Sinon il conduit simplement à l'expression d'émotions radicales, au jugement parfois utile, mais qui ne changera rien.

Qu'est-ce qui engendre un comportement si particulier et si perturbant d'une partie des hommes envers les femmes ? Qu'est-ce qui conduit à des dérives radicales et avilissantes ?

Je ne vais pas ressasser les arguments et les raisons qui ont déjà été fort bien exposées un peu partout. En effet, il existe une histoire mondiale d'une différenciation en termes de droits selon le sexe et ce dans quasiment toutes les sociétés qui se sont succédées. La religion, parfois, la politique, souvent engendraient des différences de nature et tendaient même à nier une ontologie similaire de la femme par rapport à celle de l'homme. Il a fallu attendre longtemps par exemple pour admettre que les femmes aussi avaient une âme. On peut voir des similitudes d'ailleurs entre l'évolution de la pensée sur les esclaves et sur les femmes.
Donc historiquement en effet on induit des différences.




Mais j'ose personnellement penser que ces déterminismes sont moins prégnants maintenant et servent d'excuse pour maintenir un statut quo. En effet, dire que cela a toujours été ainsi est une facilité pour évoquer le fait qu'il faut que cela reste comme tel.

Je pense qu'il y a d'autres causes, notamment sociétales, qui expliquent des différences de comportement et non uniquement des causes juridiques envers les femmes.

Par exemple, j'ai toujours été choqué de la sexualisation systématique d'une relation homme-femme.

Combien, que ce soit dans les sondages, dans mon entourage, dans le message délivré par la société, de personnes hommes et femmes considèrent qu'une relation amicale entre un homme justement et une femme est impossible ? Pis, combien de personnes considèrent qu'une interaction entre personnes de sexes différents induit un rapport inhérent de séduction ?
Une majorité.

Cette base n'est donc déjà pas saine en soi.

 Considérer qu'il existe nécessairement a minima un jeu de séduction, ou un enjeu sexuel dès lors qu'une discussion s'établit entre un homme et une femme détermine la relation à être vue, et élaborée sous ce prisme.
 De fait, la relation sera biaisée et tournera autour d'enjeux tacites et pas forcément compris, à des degrés divers, selon les protagonistes et avec une interprétation justifiant toujours ce genre de tabou.

J'ai été au cœur de malentendus permanents, personnellement... Parfois une femme pensait que je voulais la séduire simplement, parce que je me souciais d'elle et de sa santé. D'autres fois, une collègue pensait que je possédais quelque intention, car je voulais simplement l'aider à résoudre une problématique.
 Inversement, j'ai vu des hommes se faire des idées dès qu'une femme exprimait une sympathie quelconque à leur endroit. Ce préjugé est instillé dès l'enfance et structure les interactions sociales, en les dévoyant, et induit un rapport totalement émotionnel et décalé à chaque échange.

Donc quand une femme veut mettre une jupe, c'est trop souvent perçu comme nécessairement l'expression d'une séduction immédiate, dans les interactions qu'elle aura avec un objet fantasmé de désir. Quand un homme est avenant avec le sexe opposé, il a forcément quelque chose derrière la tête.



La conséquence de ce genre de préjugé, couplé à une société qui ne vit qu'au travers du rapport de force, conduit à une radicalisation des relations et des discussions, une radicalisation des comportements engendrant un conflit, car la relation n'a pas généré de satisfaction, mais, au contraire, de la frustration.

Comme le rapport de forces est couplé à une société inégalitaire envers les femmes, la radicalisation des comportements place celles-ci souvent en défaut, ne leur laissant que l'inhibition, le secret et la soumission comme portes de sortie.

Pour moi, la cause première de ces excès et de ces crimes potentiels découle directement de préjugés tenaces et totalement infondés envers les rapports hommes/femmes.
Des préjugés entretenus hélas par les deux sexes.

Si vous ajoutez à cela, une catégorisation des qualités de chaque sexe, vous engendrez un sexisme qui engendre lui-même un besoin de l'autre sexe et une dépendance par extension.

 Pour simplifier je prends un exemple.
 On dit que les hommes sont meilleurs en mathématiques (je suis une catastrophe en maths) et les femmes meilleures artistiquement. Il en résultera que les femmes ont besoin des hommes pour les mathématiques, et donc elles devront rechercher une aide salutaire auprès de ces hommes. Par conséquent il y aura une dépendance et même, une hiérarchie, qui va s'instaurer. Alors, bien sûr, les hommes auront besoin des femmes pour les arts, mais c'est secondaire, les arts.... puisque les hommes y sont moins doués.
Vous avez là de manière schématisée l'explication de la hiérarchie des savoirs, qui s'appuie sur une hiérarchie des capacités masculines et féminines.



On se rappelle alors de l'histoire de nos sociétés, auxquelles on instille une dose de hiérarchie, et un zeste de préjugé sur la sexualité systématique et vous avez une femme érigée en objet de pouvoir, de sexe, de désir, et d'utilitarisme. Ce qui aura pour cause, de la drague lourde, du malentendu dirigé, voire du harcèlement, et d'autres crimes bien plus épouvantables encore.

Mais vous aurez aussi une justification de la précarisation des femmes, la justification de leur rôle secondaire, de leur soumission hiérarchique, de leur chômage, et de leur perte de prise de décision même sur leur propre intégrité.


On retrouve ce procédé dirigé contre des hommes qui n'auraient pas la virilité représentative de leur sexe, on le retrouve également dans des rapports de force entre classes sociales mais de manière moins prégnante et plus subtile, dirons nous.

Alors personnellement si j'avais un conseil, partons du principe qu'une discussion entre homme et femme n'a rien de sexuellement déterminé, n'a rien d'un enjeu de séduction programmé. Partons du principe qu'il s'agit d'une discussion entre deux personnes tout simplement et que l'enjeu de la discussion est le sujet de la discussion et rien d'autre. Partons du principe que nous ne pouvons présumer des capacités de chacun, des qualités et des ressentis de chaque personne. Cela ira sans doute beaucoup mieux.

On dit que derrière chaque grand homme, se cache une femme. Je déteste cette formule, je préfère penser que chaque homme grandit au contact d'autrui tout simplement, et j'aimerais bien qu'on laisse également les femmes grandir de cette façon.

vendredi 10 novembre 2017

Une nécessaire mais difficile transition #écologie #glyphosate #Hulot #Cap23 #nucléaire



Me voilà embarquée sur le sujet de l'écologie. Mais qu'allais-je donc faire dans cette galère?
Ma propre transition au bio remonte à 18 mois dans l'exigence d'une vie plus saine pour mon foyer : ça a été les produits cosmétiques, puis les produits ménagers quand je peux.
Auparavant, on recyclait déjà pas mal par nécessité autant que par philosophie : chinage, récupération, voiture d'occasion, meubles achetés chez troc.*** etc....
Si je n'ai jamais été une écolo fanatique ou jusqu'au boutiste, on m'a toujours dit qu'on devait respecter la nature et c'est ce que je fais en mettant les papiers dans la corbeille par exemple.

Mais là, nous sommes face à l'obligation d'une prise de conscience globale de la situation.

Nous devons changer, évoluer, muter, passer de l'énergie polluante et impactante sur l'environnement et la santé, pour des modes de fabrication de notre énergie qu'on dit propres.
Nous devons également interdire toute substance qui serait un poison à terme pour nos ecosystèmes, notre milieu, et donc nous-mêmes.

Hier, c'était le renoncement à l'abandon du nucléaire en deux mille quelque chose en France qui était commenté.
Aujourd'hui, c'est l'interdiction du glyphosate qui est remise en question en Europe.
Deux symboles.


Commençons par le nucléaire.


Macron commence à ne pas respecter ses promesses de campagne, ceci pour les "macronlâtres" qui rabâchent à qui veut l'entendre ou même à qui veut pas en parler que leur idole met en route toutes ses promesses. Ben non, encore un exemple. Macronlâtres, idoles, on se sent retourner au temps de Sarkozy. Tout ça pour ça....
Bref, on abandonne la transition vers des énergies propres et la fermeture des centrales nucléaires et c'est Hulot qui est montré du doigt, vu qu'on lui colle ça sur le dos.
En fait, c'est plus complexe que ça.

Macron, selon moi, a fait une promesse débile qu'il savait pertinemment ne pas pouvoir tenir.
Notre objectif, du Grenelle de Sarko à la Cop 21 de Hollande, est bien, à terme, la disparition des énergies dont la production est nocive pour l'environnement.
Donc pourquoi fixer une date et ne jamais faire en sorte dans la réalité des faits de tendre vers cet objectif ?
Cela me fait penser à ceux qui veulent préparer un examen, un marathon sans jamais réviser ou s’entraîner ?
On veut des voitures électriques, très bien, mais :

1-leur fabrication est polluante
2- notre électricité est nucléaire
3- il faut un budget
4- il apparaît que la recherche n'est pas au point
5- on ne développe toujours pas les transports en commun publics gratuits pour encourager la réduction du trafic.

Et nous, les particuliers, on nous colle des vignettes afin de nous taxer pour acheter des voitures qui accroissent, de par le fait, la prégnance du nucléaire dans nos vies...

Ceci n'est qu'un exemple.

Car si on regarde le développement de l'énergie solaire :


1- c'est soumis à l'environnement
2- rien n'est fait afin d'inciter l'installation des panneaux photovoltaïques pour les locations
3- la fabrication des dits panneaux est polluante et on a du mal à les recycler

Plus le fait qu'il faut se coupler avec des pays du Sud pour avoir du solaire en abondance afin que ce soit rentable et impactant.... bref, pour le moment, on ne met pas le paquet sur la recherche.

Et nous, particuliers, payons le prix fort pour que EDF construise des centrales solaires au Chili , sans retour pour nos vies, en plus.
Notons que les Allemands ont investi en Algérie mais ont un contrat pour bénéficier des centrales installées au Sahara....eux...
Macron va se balader en Inde, mais est-ce que nous, simples citoyens , allons bénéficier de tout ça, ou allons-nous vendre de la technologie française juste pour enrichir les riches actionnaires et lobbys qui arroseraient nos politiques?

De manière générale, on est dans un contexte d'austérité budgétaire, où de surcroit, on allège les charges des plus riches, sans aucune contrepartie, la partie Recherche Développement est en berne dans les entreprises et dans le public.
On veut donc gagner un marathon sans s’entraîner, et on s'étonne qu'on déclare forfait.

Or, c'est exactement ce que disait Hulot en 2014 chez Bourdin.
Donc Hulot ne peut pas être responsable de la légèreté de Macron sur le sujet et de la légèreté des politiques dans ce domaine.
D'ailleurs, si les politiques avaient les mêmes pressions que nous, particuliers, avons tous les jours à ce sujet...
Quand on traverse la Vallée de l'Arve sur l'Autoroute, à 110 kms/h au lieu de 130 max, car les camions qui se déplacent sur cette route génèrent un voile âcre terne sur toute la région, empêchant de voir les montagnes alentours, ce qui est une exception ici, car l'air est tellement clair qu'on a la gorge qui pique rien qu'en roulant, que l'on passe à côté d'une ligne de chemin de fer misérable et rachitique, alors qu'il suffirait de mettre les camions sur ferroutage... simplement parce que nous, particuliers, on nous emmerde dans notre quotidien, quotidien géré à Paris par des *****rognetudju*****....bref.

Ensuite, si Hulot n'arrive pas à faire pression sur Macron pour dégager de l'argent afin d'investir dans l'économie verte et l'énergie renouvelable propre... ça c'est une autre affaire.


Maintenant, l'exemple du glyphosate.


Là, c'est clairement litigieux mais sur des tas de points.
Tout le monde ou quasiment (sauf les fabricants) s'accorde sur le caractère dangereux du glyphosate.
Pourtant, rien n'est fait dans la réalité pour l'interdire, au contraire.
Des tas de lobbys sont en ordre de marche, Monsanto en tête, racheté par le consortium allemand Bayer, dont certains actionnaires sont des fonds de pension américains, pour que l'on continue à lui donner une autorisation de vente.

La Commission Européenne et l'Europe en général cafouillent pour ne rien faire.

D'ailleurs, sur ce point, Hulot dit que la France est dans une situation de pointe et d'avant-garde.
Soit.
J'aimerais partager son enthousiasme.

En France, nous sommes coincés avec des agriculteurs qui sont sous perfusion, dans une situation précaire, à qui l'on demande d'abandonner le glyphosate sans aide afin de se reconvertir.
On nous dit même qu'il est indispensable.
Qu'il n'y aurait aucun autre substitutif.
Soit.

Récemment, les agriculteurs ont manifesté, fait grève et du foin, au figuré. Donc, Hulot et Macron ont promis d'interdire le glyphosate seulement dans trois ans, le temps de trouver une solution?

Or, déjà, ce n'est pas les agriculteurs qui ont gueulé, c'est la FNSEA, cette fédération de groupements d'agriculteurs en situation agro-alimentaire, pas la petite exploitation, non, mais la grosse boite, céréalière, soumise à rendement, avec des cadences énormes.

Deuxième chose, il existe des alternatives au glyphosate.
C'est sans doute plus coûteux mais ça marche.

Cela signifie, encore une fois, repenser notre modèle de société, nos modèles de production, ce qui ne se fait pas en un jour.
Mais, dans un même temps, on a supprimé les aides à l'agriculture biologique, un des premiers pas pour changer notre mode de production.

Sur ce sujet, je ne vois pas comment on peut, à nouveau, sans mesure concrète, sans aides, sans prospectives sur un objectif, sans Recherche/ Développement, arriver à obtenir un milieu plus sain, moins pollué et moins dangereux.
A ce niveau, on peut encore laisser à Hulot le bénéfice du doute pour le futur.
Va-t-il vraiment mettre son ministère au service de ses convictions ?
Est-il un ministre bien pratique, l'argument prétexte pour ne rien faire ?
Va-t-il démissionner, comme tous les journalistes lui demandent ?

L'écologie, la transition énergétique, ce sont des sujets pour lesquels nous sommes toujours dans une espèce de décalage entre une prise de conscience nécessaire, faite par nous, les citoyens alors même que les politiques comme Macron semblent encore et toujours nous balader...

Mise à jour du 10 novembre, à 15h30, déniché grâce à Luna de Lune:

 les députés reviennent sur le sujet de l'agriculture biologique et du maintien des subventions, en introduisant un amendement. Affaire à suivre...







mercredi 8 novembre 2017

Quel discours pour quel message ?


Cet article est en même temps une réponse apportée à des personnes qui me font la remarque toujours respectueuse, je précise, d'être trop inaccessible ou élitiste dans l'expression de mes idées ou la rédaction de mes articles.



J'ai donc pris la décision de répondre à ces remarques en élargissant le sujet sur l'éternel débat qui consiste à se demander si l'on doit adapter notre discours à la capacité du plus grand nombre à saisir le propos, ou si nous devons  garder la propriété de notre réflexion telle qu'elle nous apparaît afin que chacun puisse prendre connaissance de la représentation la plus fidèle de notre pensée.

lundi 6 novembre 2017

Les prédateurs


Dans la nature, nous avons besoin des prédateurs. Mais comment se fait-il que l'ultime prédateur, y compris pour lui-même, soit devenu l'homme, cette bestiole sans griffe, sans poil et chétive, mais maintenant au sommet de la chaîne alimentaire?

Dans la nature, nous avons besoin des prédateurs et même des super prédateurs, qui régulent les prédateurs, car si on ne régule pas cette catégorie-là, les prédateurs se comportent en nuisible, trop nombreux, ils finissent par se nourrir de ce qui leur tombe dessus sans discernement.

samedi 4 novembre 2017

Un nom rêvé pour le M1717 !

Un nom rêvé pour le M1717 !
Depuis le lundi 23 octobre, j’ai franchement du mal à dormir. Cette histoire de renouvellement de nom du M1717 me donne des insomnies.



vendredi 3 novembre 2017

Cruauté légale envers les animaux




Nous sommes soit-disant en démocratie et dans une société moderne.

Oui, c'est ce qu'on veut nous faire gober.

La réalité est toute autre.













jeudi 2 novembre 2017

Suis-je une horrible extrémiste?

Suis- je une"horrible extrémiste"?

Je savais bien que les mots en "iste", ça ne  sentait pas bon!
Au cours  des Primaires organisées pour l'élection présidentielle, je découvre une petite voix, qui à force de réécoute, me trotte dans la tête!

mardi 31 octobre 2017

Les #banques , ces usuriers qui demandent plus à votre argent mais pas pour vous #fraisbancaires


Deux ou trois choses m'ont choquée récemment.
Vous direz, en ce moment, ce n'est pas ce qui manque, ces deux ou trois choses qui choquent dans l'actualité.

Au vu du titre, vous avez compris que je vais vous parler du scandale redondant des frais bancaires qui gonflent, gonflent mais comme tout ce qu'on veut nous soutirer, cet espèce de racket légal continue toujours et toujours, encore et encore, inexorablement...tel le rocher de Sisyphe.

vendredi 27 octobre 2017

Un permis pour accueillir des animaux, et pourquoi pas?


Je profitais d'un recul dans certaines de mes occupations, afin de vaquer à d'autres, et regarder les infos sur mon mur Facebook que certains de mes amis diffusaient par le biais du leur.

Nota bene: si vous ne connaissez rien au bouzin, et n'avez aucun compte Facebook, vous n'avez sans doute rien compris mais en fait, vous avez comme un fil d'actualité qui  vous montre ce que vos amis, vos contacts, partagent et écrivent.

Et là, vlan, un de mes amis montre l'article sur une chienne abandonnée à Fronton dans le Sud Ouest de la France...Jusqu'ici, la cruauté banale d'irresponsables qui ont acheté une vie comme un cadeau et s'en débarrassent comme d'un objet alors que c'est dégueulasse.

jeudi 26 octobre 2017

Survivance des lucioles ?

Titre d'un livre de Georges Didi Huberman,  les lucioles sont, chez Dante, les esprits tourmentés dans la Bolge, des esprits corrompus et des politiques perfides, dans la Divine Comédie.




mardi 24 octobre 2017

Le démago-libéral décomplexé, le riche et le pauvre


Macron et Aurore Bergé nous l'ont dit.

Quand on est riche, la vie est dure :
- Les gens sont jaloux
- Les riches culpabilisent grave
- Les riches, on les flique tout le temps
- Les riches, on leur fait porter la misère de tout le monde sur le dos
- Les riches, ils traînent tout le monde

dimanche 22 octobre 2017

vendredi 6 octobre 2017

Recherche Président Désepérément



C'est vrai qu'on touche le fond avec Macron.


Lui qui aime bien les petites phrases assassines, en voilà une qui lui va comme un gant.

jeudi 5 octobre 2017

Appel d'un militant désabusé

Ceci est un appel, et un coup de colère.

Je suis un ancien militant socialiste, désormais hamoniste comme l'on est désormais nommé.

Contrairement à beaucoup de mes compagnons de mouvement je ne fus pas indigné par le quinquennat de François Hollande, je trouvais certaines mesures bonnes, d'autres moins. La cassure eut lieu lorsque la loi travail fut entérinée. Je pensais dès lors qu'une ligne jaune avait été franchie, que la remise en question de la hiérarchie légale, qu'elle fut légère ou non, était un mauvais message et surtout la première pierre d'un vaste plan de destruction de la protection sociale. Hélas, j'eus raison.





mardi 3 octobre 2017

Une gauche mal à droite et une droite bien gauche

Le Sénat a rendu le verdict de ses urnes. Des urnes indirectes puisque seuls les grands électeurs pouvaient prétendre choisir parmi des listes connues de peu de gens.


vendredi 29 septembre 2017

Pour moi , c' est toujours toi Benoît !

Nous voilà arrivés le 23 septembre !

LE grand jour de Mr Mélenchon . 
Il a décidé de faire une manifestation politique estampillée FI contre les ordonnances signées par le président Macron .
Vous aurez ou non compris le pourquoi du comment .... Ses attitudes quelque peu mégalo ont tendance à m' énerver , donc je ne me suis pas penchée sur les raisons .

jeudi 28 septembre 2017

L'actualité sous le filtre de ma (presque) mauvaise foi. 28 septembre 2017

Revue de presse 28/09/2017

Il ne s'agit pas d'un relai de l'AFP. Si vous ne trouvez pas tout ce qui se passe dans le Monde, c'est normal. Je fais de l'information formatée. C'est à la mode ces temps-ci.



mercredi 27 septembre 2017

Lettre à Jupiter

Cher Jupiter

Pardonnez, en préambule, mon arrogance. Je n’ai pas pour coutume d’évoquer et d’interpeller les dieux. 



lundi 25 septembre 2017

c' est la cata !!!

Me revoilà après un petit passage à vide , les dernières semaines les choses sont allées mal dans le monde , mal pour la nature , pour les hommes , pour les animaux ...


mercredi 20 septembre 2017

Place du travail

Place du travail






En cette période de manifestation sociale, conséquence d'une ordonnance pour le moins controversée, je me suis posé des questions bien plu lointaines que les mesures si concrètes qui étaient présentées.
Le programme de Benoît Hamon et notamment le revenu universel y ont amplement leur part et leur responsabilité.


lundi 18 septembre 2017

L'actualité sous le filtre de ma (presque) mauvaise foi. 18 septembre 2017

Revue de presse 18/09/2017

Il ne s'agit pas d'un relai de l'AFP. Si vous ne trouvez pas tout ce qui se passe dans le Monde, c'est normal. Je fais de l'information formatée. C'est à la mode ces temps-ci.






lundi 11 septembre 2017

tempête sociale en vue


Demain, le 12 , nous seront nombreux à nous mobiliser.
Dans la rue, sur le net et ailleurs.
Emmanuel Macron, avec le courage qui le caractérise, va aux Antilles demain, il devait s'envoler aujourd'hui.
Ah , les Antilles!

jeudi 24 août 2017

Vacances du Blog été 2017

Et bien  voilà, nos premières vacances!!!

Merci de nous avoir suivi si nombreux dans l'aventure des Semeurs!

Ce n'est pas fini mais nous avons tous besoin de souffler ;)

A bientôt!!!!


lundi 21 août 2017

Cédric HERROU, le Juste de la Roya

Cédric HERROU, le Juste de la Roya









C’est une ferme au milieu de la garrigue bordée de bouquets de lavande, de romarin et de serpolet, sous un soleil de plomb, ils sont cinq, la mère, le père, la grand mère et les deux enfants qui arrivent perdus, effrayés, affamés et crasseux.  
Cinq à être accueillis à bras ouverts, cinq à avoir trouvé le réconfort d’un foyer, de la solidarité, de la chaleur humaine tout bonnement.

vendredi 18 août 2017

Dans tout ça, où est la paix?


Envie de vomir face à l'indécence des médias ce matin sur l'attentat de Barcelone et de son jumeau à Cambrils, même les visages affligés des hommes et femmes troncs sentaient la fausseté, on en est venu à ne rien savoir des victimes et de leur situation.

En revanche, on savait tout sans rien savoir des meurtriers et coupables présumés.

jeudi 17 août 2017

Quand le suprémacisme blanc choque aux USA mais pas chez nous



Je me souviens de tant de crimes racistes qui n'ont pas été punis, voire même déclarés litigieux, que la victime l'aurait cherché que je ne comprends pas l'acharnement contre Trump en ce moment et non sur nos racistes à nous...

Parce que Trump est notre miroir, il fait exactement ce que nos dirigeants font depuis des années, avec diplomatie ou hypocrisie mais le fond est le même.

mercredi 16 août 2017

Les comptes de campagne de Mr DRAY





24 heures en question sur LCI est une émission plutôt intéressante qui approfondit le fait d’actualité du jour, le mercredi 9 aout, la journaliste Marie Aline Méliyi recevait le socialiste Julien DRAY.



lundi 14 août 2017

Un audit sur quoi ???






Retour rapide , marche arrière ...............primaires socialistes !

La primaire citoyenne de 2017 est organisée les et afin de désigner le candidat du parti socialiste (PS) et de ses alliés pour l' élection présidentielle de 2017 .

Sept candidats, Benoît Hamon,Manuel Valls, Arnault Montebourg, Vincent Peillon, François de Rugy, Silvia Pinel et Jean Luc Bennahmias se présentent et arrivent dans cet ordre au premier tour du scrutin. 



Le , à l’issue du second tour de la primaire auquel participent plus de 2 millions d'électeurs, Benoit Hamon l'emporte face à Manuel Valls ( 58,69 % à 41,31 %)  et devient le candidat officiel du Parti Socialiste et de ses alliés pour l' élection présidentielle française de 2017.



Alors que tous les candidats s'étaient engagés à soutenir le vainqueur de la primaire, quel qu'il soit, deux d'entre-eux, François de Rugy et Manuel Valls, annoncent après la victoire de Benoît Hamon soutenir Emmanuel Macron.

29 janvier : Benoît Hamon est donc le candidat officiellement désigné par les électeurs de gauche .
Le premier tour des présidentielles est prévue pour le 23 avril .

 BenoîtHamon , avec un programme novateur et audacieux  n'aura donc, en tout et pour tout, que 3 mois pour :

-Se faire connaître en temps que candidat
-Faire connaître ses positions sur la société , les sujets géopolitiques 
-Sa position vis à vis de l' Europe sur la place que la France doit y tenir
-Son programme détaillé comprenant des thèmes inconnus de nombreux Français comme le RUE ( Revenu Universel d' Existence ) ou la taxe sur les  robots .

Ses adversaires ont commencé il y a bien longtemps à relayer leurs programmes , à former leurs équipes , à installer tout le système de communication ( réseaux sociaux , chaîne Youtube , militants ...).

Trois mois pour expliquer une nouvelle vision de société , à long terme , écologiste et sociale .


A cela s'ajoute , de manière quasi orchestrée, la fuite de grands noms du Parti socialiste vers le mouvement En Marche .


Au fil des jours , des semaines,  nous avons entendu des gens se prétendant de Gauche(!) soutenir un candidat voulant abolir  l' ISF et pour la hausse de la CSG...Pour nous militants socialistes, de gauche, humanistes etc... c'était autant de mépris à notre encontre que de coups bas envers Benoît Hamon.





  Six ministres ou secrétaires d’état de François Hollande ont lâché le candidat du PS élu :

-M. Jean-Michel BAYLET :Ministre de l'Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales de François Hollande
 
-M. Frédéric CUVILLIER:Ministre délégué puis secrétaire d'Etat aux Transports de François Hollande
 
-M. Jean-Yves LE DRIAN :Ministre de la Défense de François Hollande
 
-M. Manuel VALLS Premier Ministre de François Hollande de mars 2014 à décembre 2016 (Essonne) 
 
-M. Thierry BRAILLARD Secrétaire d’État aux Sports de François Hollande 

-M. Barbara POMPILI Secrétaire d’État chargée de la Biodiversité de François Hollande, député (Parti écologiste) (Somme).


On dénombre  642 élus socialistes qui soutiennent Emmanuel Macron et qui ont eux aussi préféré s’assoir sur leurs valeurs et mépriser NOTRE choix !!!!   http://www.socialistesavecmacron.fr/liste.html




Et voilà que débarque cette semaine Julien Dray , et il demande un audit ... oui !!!  sur les comptes de campagnes d' Emmanuel Macron ? Toujours tenus au secret ??? NON !!! sur la campagne de SON  candidat ! 

Enfin , " SON" ...

  Julien Dray à propos de Macron :

"J’ai perçu comme d’autres chez lui une détermination et une chaleur humaine. Emmanuel Macron n’est pas un homme compliqué. Quand c’est oui, c’est oui, quand c’est non, c’est non (...). J’espère qu’il va rester comme cela car c’est ça qui faisait sa force et sa détermination. Son charisme, je l’ai perçu car il était sympathique, chaleureux, pas compliqué, pas protocolaire."


Pour Julien Dray ,Emmanuel Macron est :

" un homme sincèrement de gauche."


 Julien Dray,c'est, en outre, un homme d'une probité apparente exemplaire :
Jugez plutôt----

-Des soupçons de détournement de fonds depuis le milieu des années 1980,  par les militants de SOS Racisme .  
 
-Fin 1999, Julien Dray est mis en cause dans une enquête préliminaire concernant une montre à 38 000 euros...

Le 10 décembre 2008 ,Julien Dray a fait l’objet d’une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris pour abus de confiance  sur des faits datant de janvier 2006. 

Selon le journal Le Monde du Julien Dray a fait l’objet d’un rappel à la loi (voie alternative aux poursuites) portant sur une somme de sept mille euros, sans références avec les sommes publiées par certains journaux sur sa collection de montres de luxe.
 Si le procureur de Paris a estimé que les investigations n’avaient pas mis « en évidence un train de vie personnel dispendieux de la part de Julien Dray » il a tout de même en reconnut  un abus de confiance après l'achat, pour 7 000 euros, de l'une de ses montres de valeur que Dray collectionne, avec un chèque de l'association «10e circonscription» de l'Essonne.

Voila un homme qui depuis ses débuts dans le monde politique et de manière répétées soupçonné d' Abus de confiance , faux et usage de faux qui réclame des justifications sur les dépenses de la campagne de Benoît Hamon  !!!!




J'ai honnêtement cru a une blague , genre le " Gorafi" tellement la demande est sidérante !

Benoît Hamon a été LE candidat de la transparence !  Benoit Hamon ne s'est nullement occupé physiquement  de sa campagne, il a eu des directeurs de campagne pour cela....Benoit Hamon n'a eu de cesse de demander à Macron de dévoiler le nom de ses riches donateurs sans succès, et jamais suivi par un autre candidat...                               
 

Que cherche Julien Dray ? si ce n'est diviser encore un peu plus ce qu'il reste du PS , grâce à ses manipulations , à lui , à Valls , Hollande ? Peut être cherchent ils à offrir au président En Marche la maison PS ???? 

Ou a t il prévu de mettre la main sur le PS ???



                                                                                                                                                                   Les amis et anciens collaborateurs de Benoît Hamon ont évidemment répondu
                
"Il est en politique des règles immuables. L’une d’elle, absurde et fausse, consiste à parer le vainqueur d’une élection de toutes les qualités, faisant de sa victoire le fruit de son génie personnel. 
Le perdant, par effet miroir, se voit tout reprocher en bloc et le moindre de ses faits et de ses choix devient naturellement objet à controverse et à cabale. A défaut d’analyse rigoureuse et juste, tout est sujet à polémique. Benoît Hamon n’échappe pas à cette loi stérile et simplificatrice."

Puisque aujourd’hui la polémique est là, nous faisons le choix d’y répondre.
 Rétablissons quelques faits.
 Que reproche-t-on exactement à Benoît Hamon ? D’avoir trop dépensé ? Les chiffres sont têtus et disent le contraire.
 Le niveau des dépenses du candidat socialiste au premier tour est inférieur à celui des principaux candidats des élections de 2007 et de 2012.
 Quand certains candidats ont pu, par le passé, allégrement dépasser les plafonds de dépenses autorisés, la campagne de Benoît Hamon a été sérieuse et sobre. 
Pourtant, avec un parti divisé, la déloyauté inédite de nombreux dirigeants socialistes, qu’ils aient fait défection ou pas vers le candidat d’En Marche et une campagne électorale éclair du fait d’une élection à la primaire tardive en janvier, le candidat avait toutes les raisons de compenser les difficultés par des dépenses supplémentaires. 
Ce choix n’a pas été fait et les dépenses sont restées dans le budget initial prévu.



Maintenant , j'aurais moi , quelques questions  pour Julien Dray :

- Qu' en est il au PS , des gens qui ont participé aux élections législatives sous l' étiquette En Marche alors qu' ils étaient membres du PS ? 


-Qui a financé les campagnes de ces gens , comme Myriam El Komri , Marisol Tourraine
 avec la double étiquette Parti Socialiste ET Majorité Présidentielle?

 le PS a-t-il, oui ou non, payé les campagnes électorales de ces candidats ? 

-Dans le cas de candidats gagnants , toujours sous cette double étiquette , qui a gagné l' argent alloué par voix acquise ???

- PS ou en Marche

-Qui a encaissé les 1, 42 euros / voix obtenues par les candidats du Parti Socialiste qui se sont présenté avec la bannière " majorité politique " ?

-Est-ce, qu'au moins, c'est le même parti ou mouvement qui a financé ET encaissé l' argent ?

- et à quand un audit sur les traitres qui ont coûté des milliers de voix à Notre Candidat ?



Voilà des questions qui intéressent bien plus les adhérents du PS que les comptes de campagne de Benoît Hamon en qui nous avons entière confiance !




Nous , soutiens de Benoît Hamon, avons pu vérifier la véracité des paroles de John Lennon au fur et à mesure des trahisons ... et nous en avons souffert ! Trahi nous aussi , par notre propre parti ! 
Trahis par un parti que nous venions tout juste de soutenir, non pas attirés par un Hollande et un Valls déjà traîtres à leurs valeurs  mais par les idées novateurs et la sincérité de Benoît Hamon.

Cela aussi , monsieur Dray , mériterait un audit ! Qu' en pensez vous ? 


Benoît Hamon ,lui,  sait qu'il a de nombreuses personnes derrière lui, cela n' a pas de prix , sinon celui de la sincérité qui le caractérise .

Plus que de porter préjudice à un parti et à son histoire , alors qu' il est déjà genoux à terre , Monsieur Dray , ce sont nous , les  électeurs que vous insultez !


Parce que, si les français n' étaient pas prêt à accueillir des idées avant-gardistes , s' ils ont été brusqués par les trahisons , poussés par les sondages , effrayés par le FN , ils ne sont pas dupe de vos machinations minables .

Si il y a bien un Homme, dans cette campagne, à nous avoir redonné Espoir et Confiance , c' est Benoît Hamon !

Par sa simplicité, sa droiture  , son Humanisme et sa Sincérité ...


Continuez vos bassesses , vous ne faite que conforter les gens dans l' idée même qu' ils ont de vous ....


Rendre à chacun ce qui lui est dû , 
maintenir la société Humaine , 
la force et l ' élévation d' une âme fière et inébranlable ..... 
la régularité et la convenance PARFAITE des paroles et des actions .....
la modération , et la tempérance .... 


Cicéron a-t-il , lui aussi ,eu plaisir à découvrir et à écouter  un homme tel que Benoît Hamon dans une autre vie  ??? 

Cela fait bien longtemps que j' attendais un homme politique tel que le décrivait, il y a des siècles , ce grand philosophe !  
Monsieur Dray, Vous avez choisi le camp du mépris ,soit !
Mais laissez-nous travailler au monde meilleur auquel nous aspirons, celui que nous a esquissé Benoît Hamon .

Vous n' avez pas su respecter les électeurs qui ont voté pour lui et son programme.

Allez à la recherche de votre honneur , il doit traîner quelque part avec celui de Mr Valls !

Bien loin de nous: avec celui de  tous ceux qui nous ont fait tellement de tort , à nous , gens de gauche, gens de progrès !






La condition des sexes ou le malentendu relationnel

Je suis un homme. Mais avec un drapeau blanc. Je ne viens pas porter un quelconque jugement sur le phénomène des hashtags récents dénonçant...

Rechercher dans ce blog

Mentions

La Voix des Semeurs est membre du Réseau

"Semeurs Citoyens"




Les avis exprimés par les différents contributeurs varient et sont de la seule responsabilité de leurs auteurs mais respectent les principes républicains de la Constitution Française, ainsi que la Loi sur la Liberté de la presse du 29 Juillet 1881.

Notre ligne éditoriale humaniste et utopiste fait admettre dans notre sein une pluralité d'opinions et non une ligne stricte imposée par la rédaction.

Aussi des nuances d'opinion se retrouvent dans les contributeurs et auteurs, et cette pluralité est encouragée dans notre réseau.

Google+ Followers