mercredi 28 juin 2017

Une bonne conscience à 19 € 90

Depuis la loi du 11 février 2005, sur l'égalité des chances et la citoyenneté des personnes handicapées, puis la loi Borloo concernant la mise en œuvre du Plan de Compensation du Handicap qui a suivit, on a remarqué que le domicile était devenu la réponse commode et bien intentionnée des politiques sociales de ces dernières années. Les places en institutions sont chères et coûtent...
Les associations du handicap, les secteurs du sanitaire et médico social, ont vu alors fleurir un champ d'offres de services plus ou moins réadaptés, malmenant bon nombre de salariés aux besoins spécifiques de leur nouvelle clientèle.
Eh oui.
Quand on intervient comme aide humaine à domicile, il peut être difficile de répondre à tout, car en plus du handicap, chaque personne qui vit sa situation de handicap est différente, puisque c'est avant tout un individu à part entière et non un objet ou une plante verte.
Et quand on est en situation de dépendance, souffrant d'incapacités plus ou moins lourdes, le prix de l'autonomie peut coûter cher du point de vue du portefeuille mais pas uniquement.
Quant aux nécessités des entreprises... ben faut que ça tourne, que ça rapporte le handicap, nom d'un Macron !
  

Autre mesure de progression sociale s'il en est, très récemment, un statut d'aidant familial a été instauré, octroyant au parent, frère, soeur, etc un dédommagement lui permettant de cesser toutes activités quelles qu'elles soient afin de s'occuper d'un enfant, parent ou autre en situation handicap.

Car après tout faut les aider un peu quand même vu les économies qu'ils nous font faire. Et puis après tout, c'est leur famille... c'est quand même leur devoir, non ?
Oui...
On peut dire que l'état providence a su mettre à profit ces dernières décennies pour faire des économies...

De restrictions budgétaires en  restrictions d'aides, (PCH, AAH, APA, AEH, que sais-je, que des sigles et acronymes rigides et à foison s'il vous plait, pour qu'on s'y perde le plus possible et réclame le moins), à grands coups de com et de marketing bien ciblés, nos chers politiques ont réussi à convaincre une population épuisée et tiraillée entre pouvoirs d'achats, peur du chômage, défiance des uns envers les autres, à opter pour un mode de vie et de relation étrange.

Car aujourd'hui, demander du feu ou l'heure dans la rue à un inconnu déclenche un mouvement allant de l'étonnement méfiant à un instinct de fuite effarouchée... avant de voir que finalement du haut de vos 1m60 et cinquante kilos tout mouillés vous ne risquez pas de l'abattre d'un coup de poing...



























Et voila... il est temps. Nous sommes prêts, cuits à point et à feu tellement doux qu'on a rien senti...

La poste saisit l'opportunité la première et ça ne coûte QUE 19€90 !

Car finalement, s'inquiéter de ses proches, sacrifier un peu de son temps libre qui coûte tellement n'est plus nécessaire. On paye et on est tranquille. Un petit sms de soulagement en échange d'un petit chèque, et le père, la mère, le grand parent, le gentil papy d'a côté on n'a plus à s'en soucier. On a un pro qui est là pour ça...

Alors ?... Elle est pas belle la vie ?...

Un palais pestilentiel ? #Valls, #Derugy, #Macron, #LREM

💡💡💡 Il était une fois au pays des lumières...💡💡💡

Coucou, ça va ? Oups pardon, on ne se connaît pas ! Bonjour vous allez bien ? Rolala, il faut absolument que je me confesse, j'ai de mauvaises pensées et ça fermente si je ne les évacue pas.


 

Voilà, quand je me suis réveillée ce mardi, à peine avais-je posé le pied par terre que mes narines ont été envahies par une odeur désagréable, ça puait sévère même ! Une vieille vaisselle ? Des œufs pourris ? la litière du chat ? Je me suis mise à fouiller partout et je n'ai rien trouvé. Le problème c'est que cette odeur épouvantable, je la sentais toujours dans la rue, elle était partout. En fait, c'était l'air de dehors qui sentait si mauvais.

Giulia

Giulia



Giulia

J'étais très fatiguée parce qu'en plus de mon travail chez Lidl, j'avais trouvé une place dans une boite de nettoyage. Je finissais certains soirs après minuit. Nous avions ré-ouvert un dossier à mon nom pour notre logement. La demande de Salim était une nouvelle fois restée sans réponse. On nous avait prévenu, quelqu'un à l'office d'HLM écartait délibérément tous les dossiers aux patronymes trop arabisants.


Nous habitions depuis deux ans une chambre dans l'appartement de la mère de Salim. Farah était gentille mais nous voulions notre nid à nous, et puis, Malik le petit frère dormait sur le canapé du salon. Ce nouvel emploi devait nous aider à décrocher le fameux sésame, alors je tenais bon. J'avais mis aveuglément mon retard de règles sur le compte de l’épuisement.

mardi 27 juin 2017

Quel chantier !



quel chantier.jpg

Quel chantier !

Même si le chantier est collaboratif, on ne doit pas venir samedi au mouvement lancé par Benoît Hamon sur la pelouse de Reuilly avec nos planches de bois et nos clous.
La construction d’une gauche nouvelle menée d’une main de maître par Benoît, le chef de chantier, ne doit rien au hasard.

Une nouvelle Assemblée parlementaire , vraiment?


Aujourd'hui est un grand jour, nous chantent en cœur les médias, en nous montrant un hémicycle rempli de têtes blondes, brunes mais aussi grises et chauves. C'est la rentrée de la nouvelle Assemblée, enfin, "rentrée"....Ils vont se dorer au soleil dans un mois...sacré boulot et travail!
Le gars arrive en CDD de 5 ans, qui va lui donner une rente à vie et une retraite de rêve en commençant quasiment par des vacances.
C'est beau la Cinquième République!

Le Loup en France. Pourquoi tant de haine ?

Qui a peur du grand méchant loup ?...



Les anciennes terreurs auraient-elles la vie dure ? Les Français sont-ils de pauvres petits chaperons rouges menacés par la BÊTE cruelle et sanguinaire ?

Les nouveaux Ministres de la Transition écologique et de l’Agriculture, Nicolas Hulot et Jacques Mézard, viennent d’autoriser l’abattage de 2 loups supplémentaires, portant à 40 le nombre d’individus pouvant être tués sur une année!

lundi 26 juin 2017

1er juillet : le vent se lève...

J-5 : Le grand rendez-vous approche...

C'est peut-être pas le vôtre, mais moi cela me chatouille et me gratouille depuis que Benoît Hamon nous l'a annoncé.

Nombreux et nombreuses, nous sommes à l'attendre. Mais, pourquoi, me demanderez-vous ? Ou pas... parce que cela vous est bien égal ?...ou non....

Peut-être que ce ne sera pas la grande révolution, ce ne sera pas non plus la vague citoyenne du siècle : 15 milles inscrits, combien serons-nous en fin de compte ?

Mais quand même...


Une bonne conscience à 19 € 90

Depuis la loi du 11 février 2005, sur l'égalité des chances et la citoyenneté des personnes handicapées, puis la loi Borloo concernant...

Rechercher dans ce blog

Mentions

La Voix des Semeurs est membre du Réseau

"Semeurs Citoyens"

et relais Partenaire du Collectif " Graines Citoyennes"


Les avis exprimés par les différents contributeurs varient et sont de la seule responsabilité de leurs auteurs mais respectent les principes républicains de la Constitution Française, ainsi que la Loi sur la Liberté de la presse du 29 Juillet 1881.

Notre ligne éditoriale humaniste et utopiste fait admettre dans notre sein une pluralité d'opinions et non une ligne stricte imposée par la rédaction.

Aussi des nuances d'opinion se retrouvent dans les contributeurs et auteurs, et cette pluralité est encouragée dans notre réseau.

Google+ Followers