mardi 24 octobre 2017

Le démago-libéral décomplexé, le riche et le pauvre


Macron et Aurore Bergé nous l'ont dit.

Quand on est riche, la vie est dure :
- Les gens sont jaloux
- Les riches culpabilisent grave
- Les riches, on les flique tout le temps
- Les riches, on leur fait porter la misère de tout le monde sur le dos
- Les riches, ils traînent tout le monde




Ce gouvernement est à  fond dans l'anti-racisme mais juste sur ceux qui payaient l'ISF et qui ruissellent d'argent. On est injuste en fait avec eux. Du coup, le riche, il n'a pas le choix. Il part faire des cures dans les paradis fiscaux parce qu'on lui a bien dit qu'il y a pire qu'être riche, c'est de l'être moins!


Car si on est pauvre:

- On doit montrer son compte en banque pour toucher le RSA
- On doit justifier de la couleur de son slip au bailleur, fusse-t-il social.
- On doit arrêter de frauder, car le pauvre fraude. Le riche, lui, ne fraude jamais, il est juste en dépression et doit aller faire des cures à l'étranger avec son argent.
- On doit faire des sacrifices afin de nourrir le riche, vu qu'on lui donne ensuite l'argent qu'on économise sur le pauvre mais lui, il peut comprendre ... vu que le riche, il culpabilise de sa richesse qui ruisselle ...
- On doit accepter de se faire traiter de rien, de bordélique, d'assisté etc ...
- On doit savoir qu'on va bientôt contrôler le chômeur tous les jours, eh oui, le pauvre fait exprès de rester au chômage, c'est Castaner qui l'a dit, il est jaloux des vacances des riches, donc il se fait virer pour se prendre des vacances à rien faire au lieu de trouver un boulot de merde ...
- On doit accepter aussi de la fermer, accepter tout ce qu'on vous propose pour le bien des riches qui ruissellent d'argent, qui sait, peut-être qu'en baisant bien les pieds des riches, le pauvre pourra ramasser un centime ou deux du ruissellement ...




Salaud de pauvre!

C'est dur, d'être riche ... paraît-il.



Bon, quand est-ce que les démago-libéraux d'En Marche vont-ils arrêter de nous prendre pour des cons?



Parce qu'en terme de réalité, on a l'impression qu'on flatte les riches pour en avoir des miettes, quand on est politique, de plus en plus, car le ruissellement, il s'arrête à nos dirigeants de tout poil.
Et qu'en fait de social, si on pouvait réduire le pauvre à sa survie pour qu'il l'ouvre pas trop, juste pour que le politique démago-libéral décomplexé, hypocrite de droite en fait, puisse tranquillement fricoter avec le ruissellement du riche....sans être trop dérangé. Que le pauvre ait le bon goût de crever en silence en fait ...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire agressif et raciste sera enlevé, mais des dialogues constructifs sont les bienvenus

La condition des sexes ou le malentendu relationnel

Je suis un homme. Mais avec un drapeau blanc. Je ne viens pas porter un quelconque jugement sur le phénomène des hashtags récents dénonçant...

Rechercher dans ce blog

Mentions

La Voix des Semeurs est membre du Réseau

"Semeurs Citoyens"




Les avis exprimés par les différents contributeurs varient et sont de la seule responsabilité de leurs auteurs mais respectent les principes républicains de la Constitution Française, ainsi que la Loi sur la Liberté de la presse du 29 Juillet 1881.

Notre ligne éditoriale humaniste et utopiste fait admettre dans notre sein une pluralité d'opinions et non une ligne stricte imposée par la rédaction.

Aussi des nuances d'opinion se retrouvent dans les contributeurs et auteurs, et cette pluralité est encouragée dans notre réseau.

Google+ Followers