jeudi 2 novembre 2017

Suis-je une horrible extrémiste?

Suis- je une"horrible extrémiste"?

Je savais bien que les mots en "iste", ça ne  sentait pas bon!
Au cours  des Primaires organisées pour l'élection présidentielle, je découvre une petite voix, qui à force de réécoute, me trotte dans la tête!



Mais oui, mais c'est bien sûr! Il en a sous les bigoudis, le petit Benoit !
Je l'ai trouvée, ma gauche !
Il n'y a rien à jeter dans ses idées: le revenu universel d'existence, la taxation des robots, son approche du "vivre ensemble", l'apport de la citoyenneté, le caractère non négociable de notre dette environnementale
( eh oui, c'est pas open bar notre planète!) pour ne citer que cela!

Ben, voilà, v'là que je déconne déjà : Faut pas l'appeler" Benoit", accointance qui frôle  le fanatisme!
C'est quand même le premier argument qu'ont trouvé ses adversaires, et parmi eux ses "amis politiques", pour le renvoyer dans ses buts.
C't'homme là, c'est pas des soutiens qu'il a, c'est des fans!
Pas bête d'utiliser la proximité qu'a su induire( et lui seul) cet homme politique auprès des militants de gauche pour le qualifier de gourou agenouillant de pauvres fans, victimes! ( si vous en voulez des gourous, je balance mais seulement en message privé...)


Mais presque quatre mois sont passés depuis la création du M1717 ( ça aussi, c'est louche ce nom ! ça rappelle les services secrets pour faire plaisir  à ceux qui, trop fiers de leur vanne, n'ont trouvé d'autre argument pour discréditer le mouvement) et les milito-fans sont toujours là, de plus en plus nombreux ( 30 000 me dit-on dans l'oreillette) et de plus en plus déterminés à le construire, ce futur désirable.

Bon, va falloir trouver autre chose pour l'exterminer, cet empêcheur de tourner en rond d'une "soi-disant gauche" ankylosée dans ses "valeurs socio-démocrates" ou dans une fiche de paye rondelette!
( encore une fois, ne comptez pas sur moi pour balancer, ou alors seulement en MP! pfff!!)

Et ben voilà, c'est encore dans les mots en "iste" que se trouve cette arme de destruction massive.


D'Hamoniste à extrémiste il n'y a qu'un pas que d'aucuns ont franchi allègrement.

Alors chiche, je défie les "mous du genou"( pour rester polie), on liste ce qu'il y a "d'extrême" dans le programme d'Hamon, et je vous jure que j'arborerai fièrement, lors d'une prochaine manifestation, une pancarte

" moi, Isabelle, Hamoniste et extrémiste lol et relol ! "

Isabelle Niemezcki

2 commentaires:

  1. Bien dit! Et continuez avec votre belle énergie, Isabelle.
    De Françoise Arndt / Facebook

    RépondreSupprimer
  2. Taxer les machines??? quelle d'idée...
    Les machines et la répartition des richesses sont notre avenir pour le revenu universel...
    Je m'explique de manière raccourcie

    1- remplacement de salariés par des robot pour des tâches dites "pénible"
    avantage, cela libère du temps pour les travailleurs et la production n'est pas arrêtée

    2 - Se temps libre les gens peuvent les gens peuvent l'utilisé comme il le souhaite
    éducation des enfants, loisirs, accès à de nouveaux savoirs, création d'entreprise donc de richesse, recherche et développement qu'il soit personnel où professionnel

    Bien-sur cela ne tiens que si un RUE est mis en place, et pour commercer il faudrait établir une répartition des richesses, par l’impôt? Cela ne me semble pas être une bonne idée car on le sait une augmentation d’impôt donne une mauvais image même si celui ci est destiné pour le bien de chacun.

    J'imagine cela sous la forme d'investissements, de particuliers, d'entreprises (petites ou grosses) qui feraient bénéficier d'une exonération d'impôt conséquente, (avouez que ce n'est pas la même image.), dans de nouveaux modèles d'entreprises où l'enrichissement de patron ou d'actionnaire n'est pas le but.

    La richesse nous l'avons, (enfin détenue par certains)
    la possibilité de remplacer l'homme pour des tâches dans lesquelles il ne s'épanoui pas nous l'avons!

    Pour résumer, pour que le RUE soit efficace à mon sens il faut qu'il soit couplé avec une répartition des richesses et le remplacement de l'homme par les robots pour ce que nous ne souhaitons pas faire.
    Si vous taxez et lourdement ces derniers, ils ne seront pas mis en place et nous continuerons à travailler et non pas à créer, éduquer etc etc...

    Voilà ce n'est que mon avis et je serais ravis d'avoir des retours même négatif, (surtout négatif :-) ) afin de faire évoluer nos idées.

    RépondreSupprimer

Tout commentaire agressif et raciste sera enlevé, mais des dialogues constructifs sont les bienvenus

L'indignation perpétuelle ou le meurtre de la raison

Je ne sais quand cela a vraiment commencé. Personnellement, j'ai commencé à m'inquiéter quand on a porté aux nues le petit opus...

Rechercher dans ce blog

Mentions

La Voix des Semeurs est membre du Réseau

"Semeurs Citoyens"




Les avis exprimés par les différents contributeurs varient et sont de la seule responsabilité de leurs auteurs mais respectent les principes républicains de la Constitution Française, ainsi que la Loi sur la Liberté de la presse du 29 Juillet 1881.

Notre ligne éditoriale humaniste et utopiste fait admettre dans notre sein une pluralité d'opinions et non une ligne stricte imposée par la rédaction.

Aussi des nuances d'opinion se retrouvent dans les contributeurs et auteurs, et cette pluralité est encouragée dans notre réseau.

Google+ Followers