lundi 22 mai 2017

le Front national , la (re)naissance du Mal



Qui à crée ce parti ???

Léon Gaultier, professeur d’histoire, ancien membre de la Waffen-SS,
 Pierre Bousquet, secrétaire général du Parti de l'unité française et ancien de la division SS Charlemagne.
 Emmanuel Allot dit François Brigneau,  membre du Parti frontiste puis milicien, condamné pour collaboration avec les nazis,
Des gens à priori parmi les plus méprisables , anciens SS , Collabos , négationnistes !



Né le 11 juin 1972 de l alliance entre les anciens néonazis du GUD et des gens à priori parmi les plus méprisables , anciens SS , Collabos , négationnistes , le FN se présentera aux élections présidentielles pour la première fois en 1974 , avec à sa tête Jean -Marie Le Pen . Le parti obtiendra 0,75% des suffrages .

En 1980 , le Front National compte 270 adhérents .

En 1987 ,   Jean-Marie Le Pen se présente aux présidentielles , il veut  la  restauration de « la foi patriotique » dans la famille et à l’école, l’exaltation des « valeurs les plus sacrées »,
Dès son élection, il prononcerait la dissolution de l’Assemblée nationale .
 Tiendrait un referendum sur la peine de mort,  l’immigration et la sécurité sociale.
 J.M.Le Pen veut « des caisses séparées pour les Français et pour les étrangers ».

Il évoque le sort des malades atteints du SIDA qu’il importe d’isoler, selon lui, du reste de la population. Cette maladie « terriblement contagieuse », «porte atteinte à l’équilibre de la nation », proclame t il !!!
 Enfin, il suggère, à propos du chômage, d’organiser, « de manière élégante et humaine », le retour de « 300 à 400 000 chômeurs immigrés ».
« Je suis passionné par l'histoire de la Seconde Guerre mondiale.  Je ne dis pas que les chambres à gaz n'ont pas existé. Je n'ai pas pu moi-même en voir. Je n'ai pas étudié spécialement la question, mais je crois que c'est un point de détail de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale. » Cette déclaration déclenche un tollé général, et un procès. Il est condamné le 18 décembre 1991 par la cour d'appel de Versailles pour « banalisation de crimes contre l'humanité » et « consentement à l'horrible » pour ces propos....

1988 , le FN obtient 14,38% des voix aux élections présidentielles .

En 1992, lors de sa campagne pour les régionales ,en région Provence-Alpes-Côte d' Azur ,Bernard Tapie est en conflit avec ses partenaires politiques sur la stratégie à adopter contre le FN : il est d'avis de fustiger les électeurs du FN et pas seulement leur chef, ce qui n’est pas d’usage en politique, les électeurs étant le « fonds de commerce » de tout politicien.
 Pour appuyer sa théorie, Bernard Tapie propose à son entourage d’aller assister à un meeting du FN tenu à Orange. Seuls l’auteur André Bercoff et quelques personnes de l'équipe de Bernard Tapie acceptent de l’accompagner. Arrivé sur place, faisant l’objet de huées, Bernard Tapie se voit proposer par Bruno Gollnisch de s’exprimer, le cadre du FN souhaitant ainsi faire la démonstration du caractère ouvert et démocratique du parti. Bernard Tapie prend la parole et déclare ce que devrait être la politique sur l’immigration à Orange :
« on prend tous les immigrés, hommes, femmes, enfants, on les met sur des bateaux, et on les envoie très loin d’ici. » Acclamations du public. « Et quand ils sont assez loin, pour être sûr qu’ils ne reviennent pas, on coule les bateaux. » Nouvelles acclamations. Bernard Tapie prend alors un tout autre ton et lance au public :
« Je ne me suis pas trompé sur vous. J’ai parlé d’un massacre, d’un génocide, de tuer hommes, femmes et enfants ; et vous avez applaudi. Demain, au moment de vous raser ou de vous maquiller, lorsque vous vous verrez dans la glace, gerbez-vous dessus. »
 À la suite de ce meeting, il tiendra son propre meeting dans lequel il affirme :
« Arrêtons de trouver sans cesse des excuses aux électeurs du FN. Arrêtons de dire que Le Pen est un salaud mais que ses électeurs doivent être compris, qu’ils ont des problèmes difficiles. Si l’on juge que Le Pen est un salaud, alors ceux qui votent pour lui sont aussi des salauds ».
Interrogé le soir même par Paul Amar au journal de France 3, Bernard Tapie reprend une interview de Le Pen dans laquelle celui-ci déclarait au sujet des handicapés :
« En favorisant par trop les handicapés et les faibles dans tous les domaines, on affaiblit le corps social en général. On fait exactement l'inverse de ce que font les éleveurs de chiens et de chevaux. »
Puis Bernard Tapie déclare :
« celui qui à ces mots décide encore d’aller voter Le Pen, j’appelle ça un salaud, et je continuerai jusqu’à la fin de mes jours à appeler ça un salaud ».
Il a ensuite toujours refusé de s’excuser auprès des électeurs du FN, restant sur cette position.



Le 1er mai 1995 à Paris, Brahim Bouarram est poussé dans la Seine par des participants à une manifestation du Front national ; il s'y noie.

cette même année le FN obtiendra un score de 15% aux présidentielles ....



Le 21 avril 2002 : ayant recueilli 16,86 % des suffrages au premier tour de l'élection présidentielle, Jean-Marie Le Pen est qualifié pour le second tour.

 Damien Saez , chanteur engagé écris et enregistre en une nuit une chanson anti FN , diffusée sur les radios et reprise par les manifestants entre les deux tours ...


Le 5 mai : le président sortant Jacques Chirac qui avait obtenu 19,88 % des voix au premier tour, est réélu avec un score de plus de 82 % des suffrages exprimés. Toutefois, Jean Marie Le Pen, avec 17,79 % des suffrages, obtient 5 millions et demi de voix.

Depuis , quelque soit le parti qui gouverne , droite ou gauche , le FN continue à charmer et à attirer de plus en plus de gens , par leurs comportements et leurs paroles , à peine masqués , d' antisémitisme , de xénophobie , d'homophobie ....





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire agressif et raciste sera enlevé, mais des dialogues constructifs sont les bienvenus

c' est la cata !!!

Me revoilà après un petit passage à vide , les dernières semaines les choses sont allées mal dans le monde , mal pour la nature , pour les...

Rechercher dans ce blog

Mentions

La Voix des Semeurs est membre du Réseau

"Semeurs Citoyens"




Les avis exprimés par les différents contributeurs varient et sont de la seule responsabilité de leurs auteurs mais respectent les principes républicains de la Constitution Française, ainsi que la Loi sur la Liberté de la presse du 29 Juillet 1881.

Notre ligne éditoriale humaniste et utopiste fait admettre dans notre sein une pluralité d'opinions et non une ligne stricte imposée par la rédaction.

Aussi des nuances d'opinion se retrouvent dans les contributeurs et auteurs, et cette pluralité est encouragée dans notre réseau.

Google+ Followers