dimanche 4 juin 2017

Considérez si c'est un Homme (Primo LEVI)


      Vous qui vivez en toute quiétude
       Bien au chaud dans vos maisons
       Vous qui trouvez le soir en rentrant
       La table mise et des visages amis
       Considérez si c'est un homme
       Que celui qui peine dans la boue,
       Qui ne connaît pas de repos,
       Qui se bat pour un quignon de pain,
       Qui meurt pour un oui pour un non.
       Considérez si c'est une femme

       Que celle qui a perdu son nom et ses cheveux
       Et jusqu'à la force de se souvenir,
       Les yeux vides et le sein froid
       Comme une grenouille en hiver.
       N'oubliez pas que cela fut,
       Non, ne l'oubliez pas:
       Gravez ces mots dans votre cœur.
       Pensez-y chez vous, dans la rue,
       En vous couchant, en vous levant;
       Répétez-les à vos enfants.
       Ou que votre maison s'écroule;
       Que la maladie vous accable,
       Que vos enfants se détournent de vous.
       PRIMO LEVI


N'oubliez pas que cela fut, il n'y a même pas 100 ans.
N'oubliez pas que cela fut, et LE PEN au second tour pourtant... N'oubliez pas que cela fut, et que c'est encore maintenant!
N'oubliez pas que cela fut, contre cela, appelez au changement! 

POUR un Futur Désirable!

2 commentaires:

  1. Oui, cela fut ne l'oublions pas, et cela peut-il revenir ? Après 10 ans de libéralisme ou cela nous a t'il mené ? Mr Macron 5 ans avec du libéralisme pur et dur ou cela va t-'il nous conduire ? A Marie Le Pen ? Regardons autour de nous, il y a de plus en plus de pauvreté, de haine, de dégagisme ou cela va t-il nous mener ? Utilisons l'intelligence collective pour avancer ensemble, innover, apprendre,se développer, améliorer la qualité de nos relations. Il n'est pas utopique de vouloir aller vers un monde meilleur avec des idées novatrices, universelles, mettre la santé et l'écologie au centre de nos intérêts communs.Oui, je soutiens B.Hamon pour son humanisme, sa bienveillance, merci à lui de mener un tel combat car il faut beaucoup d'énergie, de courage et de force pour cela... N'oublions pas que cela existe encore ici et dans le monde...
    Nikou

    RépondreSupprimer
  2. Ce livre est sur ma table de chevet...je n'oublie pas...comment le pourrais-je en travaillant dans un centre pour demandeurs d'asile...Comment le pourrais-je face à la détresse que je vois dans leurs yeux et que j'essaie, chaque jour avec tant d'autres travailleurs sociaux, d’alléger avec des moyens bien dérisoires...

    RépondreSupprimer

Tout commentaire agressif et raciste sera enlevé, mais des dialogues constructifs sont les bienvenus

La condition des sexes ou le malentendu relationnel

Je suis un homme. Mais avec un drapeau blanc. Je ne viens pas porter un quelconque jugement sur le phénomène des hashtags récents dénonçant...

Rechercher dans ce blog

Mentions

La Voix des Semeurs est membre du Réseau

"Semeurs Citoyens"




Les avis exprimés par les différents contributeurs varient et sont de la seule responsabilité de leurs auteurs mais respectent les principes républicains de la Constitution Française, ainsi que la Loi sur la Liberté de la presse du 29 Juillet 1881.

Notre ligne éditoriale humaniste et utopiste fait admettre dans notre sein une pluralité d'opinions et non une ligne stricte imposée par la rédaction.

Aussi des nuances d'opinion se retrouvent dans les contributeurs et auteurs, et cette pluralité est encouragée dans notre réseau.

Google+ Followers