vendredi 23 juin 2017

Le retour au combat !

Il n'arrête jamais, ou rarement !
La liberté, l'égalité, la fraternité, la laïcité  sont des luttes de chaque jour ...
Chaque matin, il faut reprendre le travail, la lutte des idées, contre ceux qui depuis toujours essayent de limiter nos droits les plus fondamentaux .
Pas de repos, pour le guerrier ! 
Armé de son envie, de sa culture, de ses idées et de sa ténacité comme armes, face aux ténébreuses idéologies, Benoît Hamon repart à la conquête de nos valeurs .




 Notre cœur vaillant est plus présent que jamais pour reconstruire cette gauche qu'il affectionne tant .




Du coté gauche absolue, l'ancien socialiste, devenu tribun populiste, Europhobe , germanophobe .
J.L Mélenchon est devenu le symbole de la haine, non plus du système, mais de tout ce qui ne rejoint pas sa manière de penser ....
Regrettable, parce que l'homme est parti dans un délire où seuls sa voix et son avis comptent. Regrettable parce que l'extrémisme de gauche est dangereux ...autant que celui de droite .



A Droite, justement! 
Le libéralisme dans toute sa splendeur .... 1 mois après que le président ai été élu, nous voilà déjà avec un remaniement du gouvernement ( 4 ministres démissionnent pour des suspicions de fraudes et autres joyeusetés ) ...
Nous voilà avec un mouvement qui accumule les projets de régressions sociales et salariales, qui souhaite un état d'urgence permanent, privant ainsi le peuple de son droit de manifester ( par exemple) . Un gouvernement soit disant " ni de droite , ni de gauche", mais avec des barons de droite à tous les postes clés ...
Un objectif, faire croire, un peu plus, aux gens qui vont mal que :

- soit c'est leur faute
-soit  c'est celle du voisin pauvre ou chômeur, ou du pauvre chômeur ....




A l'extrême droite .....toujours la même rengaine, sauf que pour ces gens là, les responsables ne sont, ni les riches, ni les pauvres mais ....l'Europe, l'Allemagne ... et les immigrés ! 

( surtout s'ils sont musulmans et même s'ils sont musulmans, pas immigrés, ils s'en foutent...en fait...sic ) .



NOTRE OBJECTIF : rebâtir une belle et vraie gauche . 


Comment fait-on ? 

Benoît Hamon nous donne des pistes, sur son projet et nous donne l'espoir de faire naître tous ensemble ce beau mouvement. Depuis une dizaine de jours, il passe sur les radios, dans les journaux, fait les constats de ses échecs mais aussi de ses victoires, en tire les leçons et se projette dans l'avenir .

Que dit-il ?

La gauche est K.O  ?

Oui ! Mais toujours là !

Pour notre chef de file, à droite comme à gauche, beaucoup d'élus partageaient des idées très semblables sur le libéralisme, le travail,  ... sans se l'avouer.
Chacun jouant son rôle d'opposition .

 Mais  les valeurs de la gauche telles qu'elles étaient et  devaient être ont fini par se faire "gommer" des discours, des engagements, des projets ...
Hollande les a achevées, ces valeurs, crucifiées, avec la " loi Travail", prouvant aux financiers de tous pays que la Gauche n'était plus à Gauche ...

Macron:
Il n'a pas fait le moindre miracle quand il était au gouvernement.
Son élection est le fait de circonstances, pas de son succès.
Macron a su rassembler des gens de gauche et de droite, finalement plus vraiment de gauche, encore à droite, il a juste mis ces gens sous les projecteurs, prouvant leur accord sur ces nombreux points, et les a réunis autour de lui ...



" Juppé , Macron, Valls, ces gens là se sont accordés sur une politique économique , mais aussi  sur une version de la société. Et le mérite de Macron est de révéler au grand jour cet accord tacite." 

 "Macron a unifié politiquement la vieille et la nouvelle bourgeoisie, les sociaux-libéraux et les conservateurs, la haute fonction publique et le monde de la finance ."

"La France qui va bien a décidé de gouverner pour elle-même ."

propos B. Hamon - Les inrockuptibles  21/06/2017 .









L'ex candidat à l'élection présidentielle ne s'attendait guère à un autre résultat, même s' il a fait son possible, jusqu'au bout ... le divorce était prononcé entre un parti qui se disait socialiste et parlait de déchéance de nationalité pour draguer l'électorat de droite, et des gens, véritablement socialistes, qui ont vu l' abandon des valeurs les plus essentielles à leur sensibilité politique.

Qu' à cela ne tienne ! 
Benoît veut regarder l'Avenir , et ne veut se rappeler de cette campagne pour le moins inédite, que les bons moments, le positif qui en est ressorti !


Et puis il veut se rappeler les gens, nous les 6,36%, qui avons vu plus loin que l'élection présidentielle, une voie pour un futur meilleur !
Nous tous qui avons voté son projet, qui croyons en lui et en sa vision de l 'avenir !


Toujours  foi en la nature humaine après les multiples trahisons que vous avez vécues ?

" Bien évidemment ! Les trahisons que je vous raconte sont le contraire de ce que j ai pu voir par ailleurs. J'ai reçu un incroyable soutien. Yannick Jadot a dit un jour " ceux qui ont voté Hamon sont des héros ". Et il a raison . Quelle était l' utilité de voter pour moi ? Alors que tout le monde ne  me donnait aucune chance, certains ont choisi de voter pour mon projet , pour ce futur désirable que nous avons esquissé ".
 propos B. Hamon - Les inrockuptibles  21/06/2017 .


Même s'il admet n'avoir pas été préparé à une campagne pareille, sans répit, condensée en 2 petits mois la où ses concurrents avaient commencé parfois un an et demi avant, il est fier des idées qu'il a semées, et qui poussent, chaque jour, dans la tête des gens ... 

Et nous en faisons parti, ici ! Nous les Semeurs  Citoyens !


Autre souvenir marquant ?  Le message de félicitations de son papa , lors de sa victoire aux primaires ...( il lui faisait part de sa fierté ) .

Vincent Tiberj , politologue , a analysé la défaite de Benoît, disant qu' il était  " en avance" sur notre temps "...

Benoît savait qu'il ne partait pas favori ...surtout avec le quinquennat de Hollande à porter alors qu il en avait été l'un des principaux frondeurs ...Il a donc misé sur les enjeux à venir , sur le futur à bâtir, et comment les maîtriser, ces enjeux cruciaux .

Pour lui, une seule chose est sûre, tout recommence après ces législatives , tout est à reconstruire ....




Malgré la campagne difficile, les résultats décevants, Benoît ne se sent pas " victime" :

" j' en ressors non pas accablé mais au contraire plus vivant !"
" Aujourd'hui je fais un constat, le socialisme est une belle idée, même s'il doit s'ouvrir à la modernité donc aux transitions écologiques et numériques en cours pour être de nouveau en phase avec son époque . "propos B. Hamon - Les inrockuptibles  21/06/2017 .


Alors ce 1er juillet, le nouveau mouvement!

 L'objectif  ? 

Créer un nouveau courant capable de refonder le PS pour le prochain congrès ?

"Le mouvement que nous lançons dépasse le Parti socialiste. Les solutions à apporter aux questions écologiques et sociales seront intimement liées ."


" Je veux incarner une gauche de combat et de gouvernement. "


Il va falloir :

-réinterroger le revenu universel , le travail , la transition écologique ...
-faire comprendre aux gens que si le travail se raréfie, il ne faut pas le prendre comme une menace , mais comme une formidable opportunité pour réorganiser le travail, les loisirs, l'éducation, la vie familiale ...
-Il faut également consolider notre stratégie Européenne .

Et le PS ? Partira ? Partira pas ???

Il répondra à la question le "moment venu " ...mais précise que " le socialisme est une idée  plus grande que n' importe lequel des partis qui prétend la porter " .

 Place à la VIème République !

Sans homme " providentiel " mais plutôt un " homme collectif ". Il se donne 5 ans pour y arriver et trouve la perspective " exaltante " !

Il va falloir que la gauche se livre d'abord à une bataille culturelle  et idéologique .

"Si demain nous arrivons à changer la vision que les français ont du travail , il sera plus simple d'organiser les réformes auxquelles j aspire . Plus simple de faire accepter le revenu universel comme un moyen d'émancipation, et non un moyen  de maintenir  sous cloches des inactifs ."

Grâce au numérique de nombreux moyens sont à notre disposition pour communiquer , partager les idées, mener la bataille culturelle . 

 Benoît Hamon sort de ces 6 mois d'élection " lucide sur la fragilité du pays ", mais perçoit "très distinctement toutes ces énergies solidaires, qui, à partir de la diversité de nos territoires dessineront demain un grand projet émancipateur " . propos B. Hamon - Les inrockuptibles  21/06/2017 .


et Sisyphe ????

"Le mythe de Sisyphe met au défit l'humanité d' être plus grande que la peine qui lui est infligée. Ce que l'on porte en nous est plus vaste que la tâche qui consiste à remonter éternellement un rocher. J aime la lecture qu'en fait Albert Camus lorsqu'il présente cela comme un moyen pour l' humanité de s'émanciper. En rendant Sisyphe heureux, on prend les dieux à leurs propres pièges, on comprend le sens de l'humanité .

Remonter un rocher, vaincre des inégalités, c' est notre lot commun .

De quelle manière j' ai soulevé le mien ? En me projetant sur le long terme . Oui, le rocher a fini par retomber mais nous sommes déjà des milliers à le remonter. Le 1 er juillet, à Reuilly, ils seront nombreux, les porteurs de pierres, les maçons, les jardiniers, les architectes, volontaires pour imaginer et dessiner de nouvelles frontières à nos existences, à la démocratie, au travail, à l écologie, au vivre ensemble .

Et vous verrez qu' au moment ou notre projet sera mûr, nous gagnerons !"


 ( interview Benoît Hamon des Inrockuptibles , propos recueillis par David Doucet et Pierre Siankowski, 21 juin 2017 )




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire agressif et raciste sera enlevé, mais des dialogues constructifs sont les bienvenus

c' est la cata !!!

Me revoilà après un petit passage à vide , les dernières semaines les choses sont allées mal dans le monde , mal pour la nature , pour les...

Rechercher dans ce blog

Mentions

La Voix des Semeurs est membre du Réseau

"Semeurs Citoyens"




Les avis exprimés par les différents contributeurs varient et sont de la seule responsabilité de leurs auteurs mais respectent les principes républicains de la Constitution Française, ainsi que la Loi sur la Liberté de la presse du 29 Juillet 1881.

Notre ligne éditoriale humaniste et utopiste fait admettre dans notre sein une pluralité d'opinions et non une ligne stricte imposée par la rédaction.

Aussi des nuances d'opinion se retrouvent dans les contributeurs et auteurs, et cette pluralité est encouragée dans notre réseau.

Google+ Followers