mercredi 14 juin 2017

Merci François !

Alors François, merci hein ! .... Merci pour ce moment ! non vraiment. Si, si...










C'était sympa ce p'tit quinquennat là . Si, si, j'tassure ! On s'en souviendra! Nous t'avais élu pour remplacer le p'tit nerveux à talonnettes qui bouge tout le temps des oreilles, des épaules, des sourcils, du g'noux et des pieds. Sarko ? Voilà Sarko ! On n'en pouvait plus, en 5 ans il nous avait épuisé. Alors on a choisit un rond jovial, qu'avait pour seul ennemi la finance. Et pis, j'sais pas c'qui s'est passé… t'as plus été normal comme nous ! Un jour t'es revenu de la crèche du Médef avec un bambin mignon qui souriait à tout le monde… . T'as pas pu t'empêcher de leur piquer, hein !  

Tu l'as nourri au sein, pis élevé aux grains, tout en plein air. Ah il a bien profité, le p'tit poulet ! Pas du poulet industriel de l'ENA, ça  ! Hein ! ... T'as vu toutes ces belles plumes qu'y montre aujourd'hui à la Une de Paris Match avec sa first lady. De dos, de face, de profil, et que ça nous monte  et que ça nous descende  les marches. C'est Cannes tous les jours pour ton p'tit poulet ! Regarde le beau coq qu'il est devenu hein !Pis tellement sympathique mais, ferme hein ! Sympathique mais ferme, en même temps, hein ! 

Et qu'y t'écrase les phalanges de Donald devant les caméras du monde entier, et qu'y te regarde droit dans les yeux et sans ciller oui, madame, le bolchevik torse nu à cheval, tueurs d'ours dans les forêts bavaroises. Couillu, le p'tit poulet ! Et avec les gars de chez nous aussi, hein  ! Que, j'te tienne la draguée haute au moustachu de la GCT. Non mais attends, c'est pas des ouvriers moustachus qui vont faire la loi sur leur travail, non de Dieu. Non mais ! De quoi j'me mêle! 


Ah, François, tu peux être fier de ton p'tit poulet ! Tu l'aimais bien celui-là. Pas comme l'autre là... comment déjà ? Ah, oui,  Hamon. Celui qui t'a balancé 3 cailloux sur la tête après sa tournée pour tout le monde au Mont-Beuvray avec Montebourg. Mais bon Dieu, pourquoi François, y t'as balancé 3 cailloux sur la tête ? Y't'a balancé trois cailloux sur la tête parce que t'avais oublié en cour d'route que ton ennemie, c'tait la finance. V'la pourquoi, y t'as balancé 3 cailloux sur la tête. Mais toi, ça t'a vexé ces trois cailloux sur la tête. Tu préférais ton p'tit poulet bien noté par Gattaz 
Et au gouvernement, la dernière année, comment ton  p'tit poulet, y te l'a déplumé, le  fidèle, tu sais celui qui voulait te succéder, mais si tu sais bien, le fier hidalgo là, le sanguin Catalan, le tireur d'élite, le flingueur en chef de la gauche pas d'accord avec lui.  Un bout en train, celui là  ! L'as du 49.3, qui tire plus vite que l'ombre de Lucky Luke. Voilà Manu, celui qui pense que la modernité, quand on est de gauche. c'est de protéger les riches. La dessus il est d'accord avec ton petit poulet !.  Ah on l'a bien aimé lui aussi, dans le genre ! Remarque y'a un truc qu'on peut pas vous reprocher à toi et Manu: En partant vous avez laisser tout propre, hein ! 

Le ménage a été fait. Impeccable. C'est bien simple, y'a, pu rien. Pu rien, pu rien, pu rien du tout ... Juste un gros panneau marqué  " A vendre " sur la façade de la rue de Solférino. C 'est  Benoît qu'y fait visiter. C'est lui qu'avait les clés ! Moi j'aimerais bien qu'y rachète le bâtiment, je le sens bien dans c't'endroit  mais j'sais pas s'il a les sous et l'envie qui va avec. 
Benoît, déconne pas ! Oublie ta dépression, pense à la notre…  On a besoin de toi. Non Benoît, sérieux là Tu vas pas nous laisser entre Macron les dents blanches et Méluche montre les crocs… 


By PATRICK GREE
Crédits  image Google Blogger

2 commentaires:

  1. eh oui ! L'ancien de HEC (faites pas confiance à ces types là) a fait un gros coup en mettant le petit poulet en tête de gondole. 85% des clients du supermarché on dédaigné la marchandise frelatée. Ils devront malgré tout passer à la caisse.

    RépondreSupprimer

Tout commentaire agressif et raciste sera enlevé, mais des dialogues constructifs sont les bienvenus

La condition des sexes ou le malentendu relationnel

Je suis un homme. Mais avec un drapeau blanc. Je ne viens pas porter un quelconque jugement sur le phénomène des hashtags récents dénonçant...

Rechercher dans ce blog

Mentions

La Voix des Semeurs est membre du Réseau

"Semeurs Citoyens"




Les avis exprimés par les différents contributeurs varient et sont de la seule responsabilité de leurs auteurs mais respectent les principes républicains de la Constitution Française, ainsi que la Loi sur la Liberté de la presse du 29 Juillet 1881.

Notre ligne éditoriale humaniste et utopiste fait admettre dans notre sein une pluralité d'opinions et non une ligne stricte imposée par la rédaction.

Aussi des nuances d'opinion se retrouvent dans les contributeurs et auteurs, et cette pluralité est encouragée dans notre réseau.

Google+ Followers