vendredi 19 mai 2017

Les medias tout puissants ?


Il me semble important de se pencher sur les journaux, qu'ils soient télévisés ou de la presse, et leurs rôles essentiels durant les élections .

Que sont devenus les journalistes courageux ?
Ceux qui osaient dénoncer ?
Ceux qui essayaient, de manière impartiale,  de donner leurs avis ou de nous faire réagir, réfléchir sur les évènements et  sur les dirigeants de notre monde ???
Pas beaucoup de courageux pour défendre les idées de Benoît Hamon.

J ai suivi la campagne électorale en bataillant du côté de celui qui était "l homme à abattre ".

Et ce fut rude ! Pénible ! Agaçant ! Rageant ... mais plus encore, la manière de faire, le mépris des pseudos journalistes, nous a pour beaucoup poussé à l écœurement !

 Ruth Elkrief et son joli " stchek" à E.Macron ...











Le métier de journaliste est un noble métier. Et je me permets cette parenthèse pour dire à tous que mon but n' est pas de faire le procès d' une profession essentielle et importante.
Des journalistes sont emprisonnés, partout dans le monde, parfois il paient de leur vie, un article qu'ils ont osé publier dans des endroits où les dirigeants ne tolèrent ni la critique, ni la liberté d'expression. J' ai un grand respect pour ces gens !

Nous mêmes, en France, avons pleuré des gens, assassinés pour leurs opinions par un groupe extrémiste.
C était Charlie Hebdo, c'était le 7 janvier 2015 ...
Le 11 janvier, nous étions 1,5 millions de personnes, dans les rues, à proclamer que la liberté d'expression, la liberté de la presse étaient sacrées et qu il fallait les protéger, même face aux armes de guerre !

2 ans après, tout cela me semble être oublié ...
Sur les grandes chaînes d'information, des gens qui n'ont souvent de journalistes que le titre, se succèdent, d'une chaîne à une autre, dans une pièce de théâtre ou tout est aseptisé, préparé, décidé d'avance.
Il y a les "sujets importants", dont on ne parle que trop rarement des massacres, des urgences vitales pour des peuples entiers, pour la planète aussi ...
Il y a surtout des nouvelles "stars" à vendre au peuple !
Et c'est comme cela qu'en 18 mois, nous avons vu passer le couple Macron, main dans la main, dans les magazines et journaux, à la télé, et cela par toutes les saisons, toutes les déclinaisons !
Les Macron à la mer, les Macrons à la neige, les Macrons dans l'intimité...etc...de vraies Martines!
Seul intérêt ? Parler de l'ami du propriétaire du journal, qui lui rendra bien quelques services, une fois élu, c' est évident !
Pour les gens ? aucun ! si ce n'est de parler d autre chose, de plus futile que des guerres et d'enfants gazés ... parce que dans un journal , ça devient vite lassant, les mauvaises nouvelles !
Personnalités, amis, patrons de ces médias et politiques, des intérêts  communs.
Quoi qu'il arrive, famine, guerre, bombardements, maladie, il faut finir le journal en mettant en avant le nouveau roi désigné par les médias !



Quel message porte t'il ?
Quelle action fabuleuse ? quelles idées nouvelles ?
Peu importe !!! L'essentiel est de vendre l'image : le sourire éclatant, la photo glamour, le trait d'humour ...


Quand aux adversaires, il faut les critiquer, minimiser leurs initiatives, aussi bonnes soient elles.
Mieux, il faut les opposer les uns aux autres pour tous les discréditer ....ou les réduire au silence ......



C est précisément cela dont notre candidat à été le plus victime. Tel un rouleau compresseur, les médias se sont employés à noyer le moindre de ses propos dans un flots d informations futiles ou scandaleuses, l'objectif étant de rendre inaudible les propositions les plus importantes et innovantes de cette campagne, au mépris même de la base du journalisme, qui n'est autre que de mettre en lumière et donner de la voix à ceux qui font de leur mieux pour faire évoluer notre société !



Benoît  Hamon, pour le Parti Socialiste ... on a vite senti que ça passait moins bien .... défini comme le " Frondeur", décrit comme un "utopiste", avec ses idées de Revenu universel d'existence , d'éco-socialisme, de conseil citoyen et ce malgré une équipe faite de talents aussi vastes et différents que :
Mr Piketty , Mr Hazard, François Gemenne, Dominique Méda, Alfred Spira, Elisa Lewis et Romain Slitine.
Les médias ont tout simplement discrédité le travail de toutes ces personnes de talents ....
Il  fallait impérativement faire vite baisser le candidat socialiste dans les sondages !!!!
Un homme honnête, sans passé sulfureux, sans scandales, qui veut garder l'ISF comme symbole de redistribution des richesses, qui déclare la guerre aux lobbies du pétrole, de l'industrie pharmaceutique, qui veut fermer les centrales nucléaires trop vieilles et dangereuses ... on ne peut pas laisser de place à tel homme !
Il ferait perdre tellement d'argent aux plus fortunés...à ceux qui possèdent les médias, ou les amis de ceux-ci !

Alors au lieu de chercher à informer, nous voyons les journalistes poser les mêmes questions stupides, insister sur des contrevérités, et réduire à une " vague idée" un programme audacieux et novateur !





Nous avons eu droit à un scandale par semaine durant toute la période électorale, concernant Mr Fillon, pour les Républicains. Un des rares journaux encore indépendant à oser dénoncer les agissement d'un homme d État, prétendant à la fonction présidentielle ! Le Résultat ? Menaces envers le journal, les journalistes, histoires saugrenues de complots ...



Mme Le Pen, pour le Front National, elle aussi soupçonnée, mais curieusement moins médiatisée dans les journaux, au point que la population n y a pas prêté grande attention. Pourquoi l'avoir préservée, elle ?  Parce que, dans les calculs électoraux , la meilleurs adversaire, pour le second tour d'une présidentielle, c' est l'Extrême Droite !
Pari risqué, quand on sait ce que deviennent les journaux et les journalistes, une fois que l' Extrême-Droite est au pouvoir, et ceux, partout dans le monde !!!






Pour finir d'achever le dangereux candidat Hamon, on lui oppose le tribun, Mr Mélenchon, pour la France insoumise ... un mouvement dont aucun n'avait parlé jusqu'ici, sinon pour en plaisanter, mais que les sondages ont fait passer en 5 jours de 5 à 20 % des intentions de votes !!!


Finalement, comme d'un coup de baguette magique, émerge des vérités, que le programme de Mélenchon serait  dangereux, qu'il en appellerait  au coup d état, à une douteuse alliance avec l'ALBA, les pays du Sud, et voilà l'électeur qui se sent de gauche perdu entre le doux dingue Hamon et le fou furieux Méluche...
Et surtout, on répète à tout va, que pour se prémunir de tous les drames annoncés, il faut voter "utile" , il faut voter pour le roi déjà désigné par les médias ...


Pour le chouchou des patrons et lobbies, Mr Macron, tout va bien ! On ne parle pas des salles de meetings qui ne se remplissent pas ... Ni des gens venus l'écouter qui repartent après un quart d'heure, déçus et dépités ... On ne parle pas des sifflets, des accueils mitigés fait à celui qu'on a choisi pour régner sur le pays !


Alors voilà, j'avais envie d'écrire cette article depuis un moment, j'avais envie de hurler derrière mon écran de télé quand je voyais ces gens qui ne sont pas des vrais journalistes, juste des employés à la botte de leurs puissants patrons, et qui n'ont pas une once de courage et d'honneur ...
Chroniqueurs de tout bords (pensées spéciale à Mr Moix), des Hommes Troncs que sont Pujadas, Pernaut et autres pantins articulés, je veux vous dire que par votre manipulation, vous avez influé sur le destin de notre pays. Par manque de professionnalisme vis à vis de votre métier, par manque d'éthique, vis-à-vis de vos téléspectateurs et lecteurs ! ( Ces propos n 'engagent que moi ici, évidemment  mais je les assume).
Et vous portez une lourde responsabilité dans le déroulement des années qui nous attendent sous l’ère Macron que vous avez mis au pouvoir!

Alexandra W.

« Si vous n'êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment. » – Malcolm X




8 commentaires:

  1. Je partage votre indignation, Alexandra. Je suis d'autant plus perplexe devant cette manipulation de l'élection présidentielle qu'elle n'a jamais été autant visible et pourtant jamais aussi efficace que cette fois. La propagande a joué a fond, de la "valeur travail" revendiquée par tous, du martelage de "la seule politique possible", à la promotion de l'idéologie imbécile du "ni gauche ni droite ". La vente en quadricrhromie de la candidature EM avec les méthodes du marketing grand public a fait le reste. Honte !

    RépondreSupprimer
  2. Eh oui... Le petit écran est devenu un outil de manipulation et nos médias sont devenus des sélecteurs d'opinions. La communication est biaisée avec le grand public. Ce qui est le plus inquiétant c'est de voir le développement de la télévision s'enquiller dans la voie du mercantilisme extrême et un principe d'abrutissement du cerveau collectif.

    La vie de nos concitoyens est tellement poussée dans les retranchements du chacun chez soi et chacun pour soi, qu'il est difficile de trouver un accès pour faire émerger l'échange, le partage, la réflexion autour de sujets qui pourraient nous extraire de ce marasme.

    Reste internet, un lieu encore "libre" malgré les logarithmes qui rétrécissent nos accès et nos choix; cependant il est important de pouvoir nous saisir de ce mode de communications en tenant compte de ses limites afin de lancer et participer à des débats pour le monde de demain.

    L'Education reste notre seul outil de prévenances de ces dérives et en tant que parents notamment, nous devons "armer" les générations futures pour peut-être, faire évoluer les mentalités, leur donner le goût des efforts et du travail de réflexion, les éveiller au sens critique et à la bienveillance, l'ouverture, la tolérance.

    RépondreSupprimer
  3. Je partage votre avis ... C était un piège évident , et malheureusement beaucoup de gens se sont laisser attraper . Espérons que les législatives reequilibrerons la donne . Amicalement .

    RépondreSupprimer
  4. Merci, vous dites exactement ce que j'essaie de faire comprendre autour de moi depuis des jours, au risque de passer pour un parano ! Seul bémol, et ce n'est qu'un détail de forme sur le fond, ce n'est pas la main de Macron que check El Krief, il a une alliance à chaque main...

    RépondreSupprimer
  5. C'est tout à fait ce que j'ai ressenti aussi, et j'ai également été saisie de colère envers ces média qui nous ont volé l'élection, ces pseudo-sondages qui ont fait monter artificiellement Mélenchon pour réduire au silence le seul qui avait quelque chose d'important à dire ; je suis encore stupéfaite que beaucoup de gens ne l'aient pas "entendu" du tout pendant la campagne alors qu'il était le seul digne d'être écouté ; et j'en veux à mes concitoyens moutons qui ont obéi aux mots d'ordre du grand patronat, du CAC40, justement ceux dont on voulait se débarrasser !

    RépondreSupprimer
  6. Pour avoir moi même écrit un article dénonçant cette problématique, je partage pleinement votre opinion. Maintenant la question qui se pose est comment faire pour enrayer cela ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement j'ai décidé et inviter à Boycotter tout les médias et sondages qui appartiennent aux oligarques qui ont soutenu Macron. Cela fait des mois que sur FB j'essaie d'éveiller les électeurs à cela. Je vous invite tous à le faire et regardez plutôt les médias public comme France Info, France 2 etc... Et pourquoi pas les médias à l'étranger qui ne sont pas de parti pris.

      Supprimer
  7. Tout à fait d'accord...et que dire des pseudo sur humoristes qui préfèrent s'attaquer à l'intégrité physique des personnes (cougard...)

    RépondreSupprimer

Tout commentaire agressif et raciste sera enlevé, mais des dialogues constructifs sont les bienvenus

c' est la cata !!!

Me revoilà après un petit passage à vide , les dernières semaines les choses sont allées mal dans le monde , mal pour la nature , pour les...

Rechercher dans ce blog

Mentions

La Voix des Semeurs est membre du Réseau

"Semeurs Citoyens"




Les avis exprimés par les différents contributeurs varient et sont de la seule responsabilité de leurs auteurs mais respectent les principes républicains de la Constitution Française, ainsi que la Loi sur la Liberté de la presse du 29 Juillet 1881.

Notre ligne éditoriale humaniste et utopiste fait admettre dans notre sein une pluralité d'opinions et non une ligne stricte imposée par la rédaction.

Aussi des nuances d'opinion se retrouvent dans les contributeurs et auteurs, et cette pluralité est encouragée dans notre réseau.

Google+ Followers