mardi 18 juillet 2017

Où va le monde?

Résultat de recherche d'images pour "planète"

Où va le Monde ?


Le président français actuel a décidé d'amoindrir la portée du code du travail, de réduire considérablement les droits et les protections du travailleur, du plus petit des travailleurs, celui qui venait juste de voir reconnue la pénibilité de son labeur. La moitié des critères ont été supprimés, la moitié de la reconnaissance, et l'autre moitié ne devrait pas tarder à disparaître. Quel monde le président français est-t-il en train de bâtir pour la nation française?


Un monde où les écarts de richesses seront tels que nous reviendrons au temps des mines, avec des maisons de maîtres, où des ouvriers, employés aujourd'hui, seront exploités avec un salaire le plus bas possible, avec une précarisation et bientôt un travail à la tâche (contrat zéro heures en Angleterre), ils deviendront la masse servile de quelques uns, des employés jetables, sans recours possibles, sans droits, qui n'arriveront qu'à grand peine à atteindre leurs années de cotisations pour une retraite en fin de compte minable. Les riens, la multitude des riens qui traversent les gares, qui ne comprennent plus la politique de leur ce pays. Un président qui qualifie ses administrés de "rien", qui définit les masses par l'adjectif "rien", un président comme celui-là nous devons le combattre, combattre sa petite pensée de petit capitaliste étroit qui travaille pour d'autres intérêts que celui de son pays. Le président sait se montrer habile pour dissimuler sa stratégie globale, mais il a été parfaitement incapable de défendre l'intérêt supérieur de la nation comme par exemple avec les perturbateurs endocriniens récemment. Ne pas agir pour la santé collective des Français en dit long sur la vision à long terme de ce président qui tout simplement n'existe pas, il n'agit que pour des intérêts courts et opposés au bien commun.

Le président français actuel ne fait nulle mention d'un quelconque projet écologique, aucune mesure ne sera prise malgré l'urgence planétaire, rien pour protéger l'avenir des futures générations. Les bouleversements deviendront très vite irréparables, l'impact sera dévastateur d'abord pour l'hémisphère sud où famines, sécheresses et migrations de masse auront lieu, bien plus qu'à ce jour, il y aura des guerres, puis viendra le tour de l'hémisphère nord qui devra faire face à un très grand nombre de réfugiés climatiques, des phénomènes climatiques...

Résultat de recherche d'images pour "écologique réchauffement climatique"


"Le GIEC évalue également comment le changement climatique se traduira à moyen et long terme. Il prévoit :
  • Des phénomènes climatiques aggravés : l’évolution du climat modifie la fréquence, l’intensité, la répartition géographique et la durée des événements météorologiques extrêmes (tempêtes, inondations, sécheresses).
  • Un bouleversement de nombreux écosystèmes : avec l’extinction de 20 à 30 % des espèces animales et végétales, et des conséquences importantes pour les implantations humaines.
  • Des crises liées aux ressources alimentaires : dans de nombreuses parties du globe (Asie, Afrique, zones tropicales et subtropicales), les productions agricoles pourraient chuter, provoquant de graves crises alimentaires, sources de conflits et de migrations.
  • Des dangers sanitaires : le changement climatique aura vraisemblablement des impacts directs sur le fonctionnement des écosystèmes et sur la transmission des maladies animales, susceptibles de présenter des éléments pathogènes potentiellement dangereux pour l’Homme.
  • L’acidification des eaux : l’augmentation de la concentration en CO2 (dioxyde de carbone) dans l’atmosphère entraîne une plus forte concentration du CO2 dans l’océan. En conséquence, l’eau de mer s’acidifie car au contact de l’eau, le CO2 se transforme en acide carbonique. De 1751 à 2004, le pH (potentiel hydrogène) des eaux superficielles des océans a diminué de 8,25 à 8,14. Cette acidification représente un risque majeur pour les récifs coralliens et certains types de plancton menaçant l’équilibre de nombreux écosystèmes.
  • Des déplacements de population : l’augmentation du niveau de la mer (26 à 98 cm d’ici 2100, selon les scénarios) devrait provoquer l’inondation de certaines zones côtières (notamment les deltas en Afrique et en Asie), voire la disparition de pays insulaires entiers (Maldives, Tuvalu), provoquant d’importantes migrations.
Les impacts du changement climatique peuvent être très différents d’une région à une autre, mais ils concerneront toute la planète."

Le président actuel français et son gouvernement sont non seulement corrompus par les grands lobbies, mais ils sont en plus complètement irresponsables. Irresponsables face aux enjeux globaux et planétaires du changement climatique, irresponsables pour leur absence totale de vision à long terme, irresponsables en ce qui concerne le progrès humain sous toutes ses facettes. S'il existait une procédure de destitution nous l'engagerions sans plus attendre, pour commencer la vraie révolution, celle de l'Humain vers son avenir, celle du renouvellement de notre écosystème, celle de la justice sociale.


Résultat de recherche d'images pour "assemblée nationale"


Notre Assemblée Nationale qui a pour fonction de faire prévaloir les droits des citoyens, de travailler à la mise en œuvre des grands chantiers du pays, cette Assemblée n'est constituée que d'une majorité qui obéit comme un seule homme à un seul homme justement, ce qui est indigne d'une démocratie, et de quelques nids de contestations dont Les Républicains en cours de dislocation comme le Parti Socialiste mais avec plus de résistance, et quelques communistes, socialistes et insoumis, insoumis qui ont le verbe haut et protestent fort certes, mais qui n'entravent en aucun cas la marche à pas forcé initiée par le président français. Nous devons impérativement rassembler les différents fragments de la Gauche, et pour cela abandonner tous l’idolâtrie que ce soit avec Jean-Luc Mélenchon pour les insoumis et avec Benoît Hamon pour le mouvement du 1er Juillet. Il faut bien comprendre que cet entêtement à nous diviser a laissé entrer les capitaux de pleins pieds au sein de notre Etat. Benoît Hamon est l'initiateur du mouvement, il souhaite que les citoyens travaillent de manière horizontale et constructive à l'avenir du pays, nous devons faire de ce mouvement un terrain neutre où toutes les sensibilités pourront s'exprimer pour le bien commun, s'ouvrir et créer des passerelles entre tous les citoyens et cesser d'opposer des personnalités politiques qui ne sont là en définitive que pour nous représenter, rien de plus.

Source: Ministère de la Transition écologique et solidaire : Causes, effets et enjeux du changement climatique

1 commentaire:

  1. La démocratie est en voie de démantèlement. La représentation nationale est ridiculisée et de toute façon privée du pouvoir de légiférer, mise sous tutelle de l'exécutif et encadrée par des instances non démocratiques (traités européens, tribunaux d'arbitrage internationnaux, Cour de Justice européenne, Conseil Constitutionnel ...)La présidence Macron s'annonce comme la plus violente de la Véme. Nous devons réfléchir à des formes d'insurrections non-violentes pour mettre fin au désastre.

    RépondreSupprimer

Tout commentaire agressif et raciste sera enlevé, mais des dialogues constructifs sont les bienvenus

La condition des sexes ou le malentendu relationnel

Je suis un homme. Mais avec un drapeau blanc. Je ne viens pas porter un quelconque jugement sur le phénomène des hashtags récents dénonçant...

Rechercher dans ce blog

Mentions

La Voix des Semeurs est membre du Réseau

"Semeurs Citoyens"




Les avis exprimés par les différents contributeurs varient et sont de la seule responsabilité de leurs auteurs mais respectent les principes républicains de la Constitution Française, ainsi que la Loi sur la Liberté de la presse du 29 Juillet 1881.

Notre ligne éditoriale humaniste et utopiste fait admettre dans notre sein une pluralité d'opinions et non une ligne stricte imposée par la rédaction.

Aussi des nuances d'opinion se retrouvent dans les contributeurs et auteurs, et cette pluralité est encouragée dans notre réseau.

Google+ Followers