vendredi 21 juillet 2017

Lobbying pour le M1717


Résultat de recherche d'images pour "lobbying"

"Un lobby (ou un groupe d'intérêt, un groupe de pression ou encore groupe d'influence, plus traditionnellement un intriguant ou un réseau d'intrigues) désigne un réseau de personnes créé pour promouvoir et défendre les intérêts privés d'un groupe donné, en exerçant des pressions ou influences sur des personnes ou institutions publiques détentrices de pouvoir. Pour ce faire, il exerce une activité, le lobbying, qui consiste « à procéder à des interventions destinées à influencer directement ou indirectement l'élaboration, l'application ou l'interprétation de mesures législatives, normes, règlements et plus généralement, toute intervention ou décision des pouvoirs publics ». Ainsi, le rôle d'un lobby est « d'infléchir une norme, d'en créer une nouvelle ou de supprimer des dispositions existantes ».

Le lobbying est la partie du plaidoyer qui se rapporte spécifiquement aux activités visant à influencer une législation." Wikipédia.

Résultat de recherche d'images pour "wall street bourse"

I] Le constat d'impuissance.
Quand des citoyens s'engagent dans un choix politique en votant, ils espèrent que leurs idées soient reconnues et appliquées, ils croient en leur chance de mettre en oeuvre via leurs représentants les choix qu'ils pensent bons pour leur pays. Quand des citoyens sont aussi sensibles à la politique que le sont les français, la moindre des choses que l'on attendrait de la part de leurs représentants serait du respect, pourtant il semble bien que les présidents précédents, et l'actuel, ne respectent en rien leurs promesses de campagne, promesses qui sont pourtant la base sur lesquelles les citoyens ont arrêté leurs choix respectifs. De même, il apparaît que les députés, qui ont pour fonction de protéger l'intérêt des citoyens au niveau national et européen, prennent de larges libertés et des arrangements conséquents non seulement avec leurs promesses mais parfois aussi avec l'argent public, l'argent des citoyens, cela fera l'objet d'un autre billet ... Bref, il y a un mot qui circule souvent au parlement européen, le lobbying, l'action de groupes qui feraient pression sur les députés, pression plus ou moins directe, plus ou moins cachée également, afin d'obtenir soit des aménagements plus favorables à leurs intérêts, soit pour carrément émettre de nouveaux projets de lois écrits par les lobbyistes eux-mêmes. En résumé les citoyens sans lesquels aucun projet de société n'est possible, sans lesquels aucune ressource ne viendrait irriguer les différentes institutions, les citoyens sont donc laissés à l'abandon avec leurs idéaux, avec leurs espoirs, pour eux-mêmes et pour leurs proches, pour leurs enfants, pour le bien commun des êtres humains, nos idéaux parfaitement réalisables sont bafoués par la volonté de quelques uns, par la décision unilatérale d'intérêts financiers qui ont leurs représentants placés à tous les postes clés des plus prestigieuses et influentes institutions, en effet combien d'ex-banquiers ont eu et occupent encore des postes décisifs pour l'avenir du continent européen? C'est un scandale, un déni de démocratie, une anomalie dans les rapports de forces.



Résultat de recherche d'images pour "300 spartiates"

II] Le temps de la révolte. 
Notre vrai pouvoir politique, notre force collective d'individus réunis, doit agir à tous les niveaux de la même manière qu'un groupe de pression, à l'exception que nous serons, comme le disait Benoît Hamon le 1er Juillet, des légions. Notre mouvement, le M1717, doit assembler tous les courants politiques, tous les citoyens, il doit être le plus volumineux possible et traverser tous les partis politiques, les pourfendre, les contraindre à céder, car ce sont nos idées collectives qui décideront du monde à venir et non quelques partis sclérosés ou magouilleurs à la solde d'intérêts divers, ils ne seront plus quelques-uns à décider pour nous parce nous sommes des légions, les forces vives de la nation, nous lutterons pour le bien commun, pour les futures générations.
Ne vous y trompez pas il s'agit véritablement d'une guerre, on tente de nous disloquer à coups de diversions médiatiques et de non événements, on essaie de nous monter les uns contre les autres, fonctionnaires contre secteur privés, français contre immigrés, profiteurs du système ou chômeurs contre travailleurs honnêtes, la liste est longue... En langage militaire cela se nomme de la désinformation, du brouillage. Pendant ce temps les masses de capitaux restent aux mains des quelques influences qui forment des réseaux sophistiqués et efficaces, on nous enferme dans la dette de la France, la Grèce aussi était en dette on peut voir aujourd'hui jusqu'où ils sont allés pour l'exploiter, tout comme l'exploitation des pays africains... 
Nous devons autour du M1717 former un réseau vaste, des milliers, des millions de connexions, une toile politique, développer notre influence, augmenter notre capacité à agir vite et efficacement. Pour cela je propose quelques pistes :
- S'ancrer profondément sur les réseaux sociaux, y être hypers actifs.
- Ne pas être dépendants ni de financements ni de locaux ou autres, êtres libres et insaisissables.
- Pouvoir effectuer des boycotts en tant que consommateurs, si par exemple tel industriel ou fabricant laisse des perturbateurs endocriniens dans ses produits le boycotter ensemble, stopper net les ventes de cette marque ou de cet ensemble de marques, c'est un pouvoir réel, immédiat, efficace, imparable.
- Agir comme une seule force face à nos représentants, si par exemple un député national ou européen vote une loi contraire à ce que nous estimons être le bien commun alors lui envoyer des milliers de lettres et de mails lui expliquant notre façon de voir, individuellement c'est très simple, pour nos représentants ça sera une pression conséquente, une expérience qu'ils ne voudront plus renouveler.
- Créer une plateforme pour accueillir la richesse des idées que portent tous les citoyens, chacun à une expérience différente qui sera enrichissante pour l'ensemble, chaque citoyen sera le cofondateur de la société à venir. Cette plateforme M1717 (déjà en cours) sera le socle sur lequel nos futurs représentants établiront des projets politiques.
- L'initiative individuelle et collective à toutes les échelles, l'autonomie d'action, la liberté d'expression, doivent être encouragés, en effet, n'importe qui peut par exemple créer son blog politique, faire imprimer des flyers rédigés par lui-même ou un petit groupe et les distribuer dans les boîtes aux lettres, n'importe qui peut simplement discuter sur des sujets de fond avec ses collègues, amis, proches, bref faire émerger petit à petit autour de chacun des petites parcelles de liberté, des territoires indépendants, loin des abrutissements médiatiques.

Nous devons prendre ensemble conscience de notre force collective, internet a été créé par et pour l'armée, ce n'est pas pour rien que pendant les révoltes des printemps arabes les réseaux sociaux ont été immédiatement bloqués par les dictateurs, nous avons la chance de pouvoir nous rassembler, nous unir grâce à ces réseaux sociaux. Ce sont de formidables outils d'actions concrètes et visibles. Le temps de la révolte est venu, au travers d'un mouvement ouvert et démocrate (au sens strict du terme) nous allons devenir une puissance d'influence nous aussi et faire en sorte que nos idées soient entendues et appliquées, et faire en sorte que nos représentants politiques soient un peu plus "portés" sur le bien commun ;)

1 commentaire:

  1. C'est bien un combat que nous menons, je suis très actif sur les réseaux sociaux et j'ai pris actes de tes conseils...
    Nk

    RépondreSupprimer

Tout commentaire agressif et raciste sera enlevé, mais des dialogues constructifs sont les bienvenus

La condition des sexes ou le malentendu relationnel

Je suis un homme. Mais avec un drapeau blanc. Je ne viens pas porter un quelconque jugement sur le phénomène des hashtags récents dénonçant...

Rechercher dans ce blog

Mentions

La Voix des Semeurs est membre du Réseau

"Semeurs Citoyens"




Les avis exprimés par les différents contributeurs varient et sont de la seule responsabilité de leurs auteurs mais respectent les principes républicains de la Constitution Française, ainsi que la Loi sur la Liberté de la presse du 29 Juillet 1881.

Notre ligne éditoriale humaniste et utopiste fait admettre dans notre sein une pluralité d'opinions et non une ligne stricte imposée par la rédaction.

Aussi des nuances d'opinion se retrouvent dans les contributeurs et auteurs, et cette pluralité est encouragée dans notre réseau.

Google+ Followers